SHARE

Les Stories sur le réseau social Facebook fêtent leur première bougie. Ces dernières permettent aux utilisateurs de la plateforme de Menlo Park de poster ou regarder des photos et vidéos éphémères disponibles pendant 24 heures. 150 millions de personnes utilisent se ce système au quotidien sur Facebook et le réseau social de Mark Zuckerberg compte bien le rentabiliser avec de la publicité.

Le principe des « Stories » vient d’un autre réseau social bien connu qui se nomme Snapchat, lancée en septembre 2011. Le service a, ensuite, été repris par Instagram qui l’a instauré en août 2016 avant, enfin, Facebook qui l’a installé il y a un an. 

Le lancement de Facebook Stories avait fait chuter de 4% l’action de l’entreprise Snapchat soit une perte de 1,3 milliard de dollars pour l’application du fantôme. Après des débuts compliqués sur la plate-forme californienne, les Stories sont désormais utilisés, d’après le dernier recensement en mai 2018, par 150 millions d’utilisateurs par jour mais c’est encore bien loin du niveau de Instagram et de Snapchat. L’application jaune est, en effet, utilisé par 191 millions de personnes mais c’est beaucoup moins par rapport à Instagram qui est loin devant avec ses 300 millions d’utilisateurs d’après les dernières statistiques de fin 2017. Dans un autre registre, les statuts Whatsapp sont employés par 450 millions de personnes aux quotidiens. 

Par conséquent, Facebook cherche à rentabiliser ses Stories avec de la publicité. Le réseau social de Mark Zuckerberg a, d’ailleurs, déjà mis en marche ce système de publicité au Mexique, au Brésil ainsi qu’aux Etats-Unis. Les coupures pubs’ s’affichent entre deux photos ou vidéos. Il s’agit de courtes vidéos qui vont de 5 à 15 secondes. L’arrivée en France de ce système ne devrait pas tarder.

Alexandre Khaldi