SHARE

Le Sommet du G7 qui déroule ce vendredi et samedi 9 juin à La Malbaie, au Canada, s’annonce tendu sur fond de guerre commerciale.

Ne pas céder à la loi du plus fort. C’est dans une atmosphère tendue que le Président français s’est exprimé au côté du Premier Ministre canadien, Justin Trudeau. La cause ? Une nouvelle taxe imposée par les Etats-Unis sur l’acier et l’aluminium (respectivement de 25% et 10%) importé des pays de l’Union Européenne, du Canada, du Mexique, de la Corée du Sud et d’autres pays, à partir du 1er juin.

Face aux nouvelles actions de Donald Trump, les pays n’ont pas hésité à faire front unis à l’image de Justin Trudeau et Emmanuel Macron ont averti jeudi, le président américain qu’ils ne se laisseraient pas intimider par ses menaces de guerre commerciale, à la veille de l’ouverture d’un sommet du G7 qui risque de s’acheminer vers un format G6+1.

Donald Trump réplique « à sa manière »

« Il ne s’agit plus d’un G7 mais d’un G 6+1 ». Cette formule lancée l’an dernier lors du précédent sommet, à Taormine en Sicile, reflète bien la position des 6 puissances (Royaume-uni, France, Allemagne, Japon, Canada et Italie) unies face aux Etats-Unie. Ce que le dirigeant américain a fort peu apprécié. Sa réponse ne s’est d’ailleurs pas fait attendre, renvoyant la faute au Canada et à l’Union Européenne.

« Veuillez dire au premier ministre Trudeau et au président macron qu’ils facturent les tarifs massifs des États-Unis et créent des barrières non monétaires. L’excédent commercial de l’UE avec les États-Unis est de $151 milliards, et le Canada maintient nos agriculteurs et d’autres à l’extérieur. Attendons avec impatience de les voir demain. »

Répliquant également sur son réseau social favori : « Pourquoi est-ce que les Européens et le Canada n’informent pas le public qu’ils mènent depuis des années une politique de droits de douanes importants et de barrières commerciales contre les Etats-Unis? C’est totalement injuste pour nos fermiers, nos travailleurs et nos entreprises. Levez vos taxes et barrières ou nous allons faire mieux que vous! »

Le 45e président des Etats-Unies compte également montrer son désaccord par un boycott de la photo officielle où ce dernier ne sera pas présent aux côtés des autres décisionnaires de ce sommet.

Ce sommet du G7 n’a jamais été aussi tendue entre les Etats-Unies et le reste du monde. Si les puissances ne parviennent pas à trouver un accord, sur la question économique, au cours de ces deux jours, cela fera deux points, avec la question climatique, sur lesquels les grandes puissances mondiales ne sont pas d’accord.

Maxime Lavandier