SHARE
Sénèque disait : « La vie, ce n’est pas attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie » et c’est exactement ce vers quoi nous avons envie de nous engager après la lecture du dernier livre de Stéphanie Zeitoun, journaliste spécialisée en bien-être et développement, paru en mai dernier.

 

« Le jour où j’ai appris à danser sous la pluie » c’est un roman feel-good qui donne du baume au cœur lorsque nous sommes confrontés aux épreuves de la vie. Se remettre d’un deuil, et en l’occurrence d’une relation amoureuse, c’est une épreuve difficile auquel nous sommes pourtant tous un jour confronter. Passionnée depuis 30 ans par le développement personnel, Stéphanie a imaginé les tourmentes émotionnelles que vivent les personnages de son roman pour nous guider vers notre réalisation.

 

“Caroline, 44 ans attachée de presse et épouse de Franck, chef étoilé, charismatique et séducteur, incite ce dernier a engager Alison, une belle australienne de 29 ans dont elle s’est prise d’amitié, comme responsable de sa cantine « Healthy ». Mais le quinquagénaire succombe aux charmes d’Alison… Effondrée, Caroline ne supporte pas la trahison de celle qu’elle considérait comme son amie et fait une tentative de suicide.
Après deux jours de coma donnant lieu à une rencontre céleste des plus surréaliste, elle doit retourner sur terre avec une obligation : être ouverte aux signes pour découvrir comment réaliser la mission que les anges lui ont assignée… Va-t-elle accepter le pacte angélique ? Ce retour à l’école de la vie lui permettra-t-il de reconquérir son mari ? Réussira t-il à se pardonner son infidélité ? Et si finalement, Alison n’était pas celle qu’il aime ?
Le Docteur Milko, médecin de l’âme et coach de vie, va alors prodiguer ses conseils de Sage à cette galerie de personnages et leur apprendre à voir en chaque épreuve une opportunité pour se remettre sur le chemin de la réalisation de son destin…”

 

Un ouvrage dont nous ne voulons pas nous séparer après sa lecture tant l’histoire nous a parlé et les conseils orientés. Il est en effet possible de retrouver à la fin du livre une boite à outils (outils de connaissance de soi) récapitulant toutes les prescriptions du Docteur Milko, personnage emblématique du roman auquel vous serez forcement attaché. Un guide précieux donnant des clés pour faciliter le travail de deuil que nous traversons tous d’une façon ou d’une autre un jour.

Et si le roman met en scène une rupture amoureuse, le guide convient également après la perte d’un enfant, d’un emploi, ou encore d’un animal de compagnie…

« Un roman initiatique pour surmonter le deuil, reprendre confiance en soi, en ses capacités à aimer et à se réaliser pleinement, sans chercher dans le regard d’un ou d’une autre, la preuve de sa valeur »

Les lecteurs ont aimé :

« Un roman qui vous poursuit dans le bon sens du terme. Une pépite qui nous fait réfléchir sur le sens de la vie, des coïncidences et de ne pas oublier d’écouter sa petite voix intérieure. Un livre à offrir ou à s’offrir. »

« Une vraie beauté ce livre tant sur le fond que la forme. Un véritable cadeau à s’offrir et offrir. Livre facile à lire et écrit avec beaucoup de profondeur spirituelle. Je vous le recommande. Merci à l’auteure de mettre en lumière nos capacités à savoir danser sous la pluie. »

Pour retrouver Stéphanie Zeitoun :

Ouvrages de l’auteure :

Solène Vigouroux