SHARE

Après la mort de la petite Maëlys de Araujo et celle du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais a été mis en examen mercredi 4 juillet 2018 pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans. Il est accusé d’attouchements sexuels sur sa petite cousine de 6 ans.

L’expertise du téléphone portable de l’ancien maître chien a révélé aux enquêteurs des images à caractère pornographique et une vidéo dans laquelle la fillette est victime d’attouchements. Bien que l’auteur des faits ne soit pas reconnaissable, les soupçons se portent rapidement sur Nordahl Lelandais. Selon une source proche, la vidéo aurait été tournée dans la maison des parents de Lelandais, à Domessin en Savoie, une semaine environ avant la disparition de Maëlys.

Auditionné au palais de justice de Grenoble la veille, Nordahl Lelandais a exercé son droit au silence face à ces nouvelles accusations. C’est l’article 63-1 du Code de procédure pénale qui prévoit qu’une personne a le droit “lors des auditions, après avoir décliné son identité, de faire des déclarations, de répondre à des questions qui lui sont posées ou de se taire”.

Caroline Rémond, l’avocate des parents de la jeune fille a témoigné sur BFMTV. “Ils ont évidemment connu l’affaire Maëlys avant même de savoir que leur fille avait également subi des actes de la part de Nordahl Lelandais. On peut imaginer qu’ils sont totalement bouleversés” a-t-elle confié.