SHARE

Le réalisateur Claude Lanzmann est mort jeudi 5 juillet à Paris. il était notamment l’auteur du documentaire « Shoah », consacré à l’extermination des juifs pendant la seconde guerre mondiale.

Souffrant depuis plusieurs jours, Claude Lanzmann s’est éteint ce jeudi à l’age de 92 ans. L’écrivain a été transporté à l’hôpital Saint-Antoine où son décès a été constaté. Il était né le 27 novembre 1925 à Bois-Colombes dans une famille d’origine juive d’Europe de l’Est, immigrée en France à la fin du XIXsiècle.  Il était principalement connu pour son film Shoah, sorti en 1985 et entré dans l’histoire. Commencé en 1973 et achevé en 1985, ce documentaire de 9h30 donne la parole des acteurs de la Shoah, bourreaux et rescapés. Il est le fruit de douze années de travail autour de la parole des protagonistes des camps de concentration et d’extermination.

Mais avant cela, Claude Lanzmann s’était lancé dans une carrière de journaliste. En 1986, il était directeur de la revue des Temps Modernes, et écrivain. Ami du philosophe Jean-Paul Sartre et compagnon de Simone de Beauvoir, il était un défenseur infatigable de la cause d’Israël. Il se revendiquait résistant et combattant de la vérité. «Si je suis irréductible, c’est par rapport à la vérité. Quand je regarde ce que j’ai fait au cours de ma vie, je crois que j’ai incarné la vérité. Je n’ai pas joué avec ça», disait-il.

Claude Lanzmann déclarait récemment son amour pour la vie, malgré la disparition brutale de son fils Felix, emporté l’an dernier par un cancer à l’age de 23 ans : «La mort ne va pas de soi. Moi, je ne suis pas du tout pour la mort. Je crois toujours à la vie. J’aime la vie à la folie même si elle n’est pas le plus souvent marrante»

Sorti en salles ce mercredi en France, son dernier film, Les Quatre sœurs, constitué d’images tournées pendant les douze ans de travail sur Shoah, rassemble les témoignages de quatre femmes juives, témoins et survivantes de l’Holocauste.

Bertrand Bielle.