SHARE

Donald Trump et Vladimir Poutine se sont rencontrés lundi 16 juillet 2018 à Helsinki, capitale Finlandaise. Les deux dirigeants aborderont de nombreux sujets, parfois litigieux, comme la Syrie notamment. 

Arrivé à Helsinki la veille, accompagné de son épouse Mélania Trump, le président Américain s’est entretenu avec son homologue finlandais Sauli Niinisto avant d’y rencontrer le président Russe.

Après le sommet de l’Otan et une visite au Royaume-Uni, Trump a retrouvé Poutine en début d’après-midi pour leur premier sommet bilatéral. Eux qui partagent souvent une même vision du monde, le tête à tête, seuls avec les interprètes, a été mouvementé. Après avoir partagé un déjeuner de travail avec leurs équipes, il ont donné une conférence de presse conjointe.

L’un des principaux dossiers sera la Syrie. Depuis 2015, la Russie est militairement engagée aux côtés de Bachar al-Assad pour notamment obtenir la reconnaissance de son statut de grande puissance par les autres pays. Mais la présence de Washington sur le territoire Syrien surtout depuis avril 2018, frappant le régime de Damas, pose problème. La Russie espère que les Etats-Unis se retireront de la Syrie et renonceront, publiquement, à demander le départ de Bachar al-Assad.

Les soupçons d’ingérence du Kremlin pendant les élections russes et américaines ont également plombé les relations. Avec l’inculpation de 12 agents du renseignement russe, trois jours plus tôt, accusés d’avoir piraté les ordinateurs du parti démocrate, l’affaire s’est décuplée. Donald Trump abordera le sujet de cette affaire qui l’embarrasse et dénonce déjà une « chasse aux sorcières » dont il se dit victime.

“Notre relation avec la Russie n’a jamais été pire à cause de nombreuses années de folie américaine et de stupidité et maintenant, la chasse aux sorcières truquées!”