SHARE

En Californie, un incendie a provoqué ce samedi l’évacuation de plus de 70000 personnes et la fermeture de nombreuses routes selon le service national des forêts. Une quinzaine de maisons ont été détruites et plus de 500 sont encerclées par les flammes. Plus de 1 300 pompiers se battent encore contre le feu nommé “Cranston”.

Les habitants de la petite ville de Reeding en Californie ont été gagné par la panique ce samedi, en étant contraints par les autorités de quitter leurs habitats. La raison ? Un incendie ravageur. Le brasier qui sévit depuis mercredi 25 juillet dans la forêt nationale de San Bernardino, à près de 150 kilomètres au sud-est de Los Angeles, a déjà réduit en cendres près de 5 000 hectares et n’était circonscrit qu’à 16 % samedi matin. Le gouverneur de Californie Jerry Brown a décrété l’état d’urgence dans ce comté ce qui permet de débloquer des moyens supplémentaires , affecté par des coupures d’électricité à cause de dégâts causés par les flammes sur plusieurs kilomètres du réseau de distribution. Le service des urgences du gouverneur de Californie (Cal OES) a prévenu que “le risque d’incendie continue d’augmenter à travers la Californie. Assurez-vous que votre famille et vos amis sont prêts à évacuer. Soyez sur vos gardes”, a-t-il averti sur Twitter.

Un homme de 32 ans, Brandon McGlover, a été arrêté peu après le départ de ce feu. Il est soupçonné d’être à l’origine de neuf incendies dans le sud-ouest du comté de Riverside et a été inculpé vendredi matin de quinze chefs d’accusation d’incendie criminel pour lesquels il a plaidé non coupable.

La Californie prisée par les incendies

Malheureusement, la Californie n’a pas uniquement été touchée par le feu “cranston” qui a provoqué l’évacuation des habitants de Redding ce samedi. Depuis plusieurs jours, de nombreux feux éparpillés sur l’ensemble de l’Etat ravagent des maisons et mettent en danger la population. Plus au nord de la Californie, le feu “Ferguson” continuait ces derniers jours sa progression près du parc national de Yosemite qui a dû fermer en partie. Selon un point sur la situation diffusé samedi matin, le service d’informations Inciweb a indiqué que cet incendie qui a démarré le 13 juillet avait détruit 20.000 hectares et restait circonscrit à 29%, comme vendredi. Un pompier a été tué et sept personnes blessées par ce feu. En ce qui concerne le feu “Carr” au nord de la ville de Redding, dans le nord de la Californie, qui a causé la mort de deux pompiers jeudi dans des incidents distincts, le dernier bilan officiel vendredi soir faisait état de près de 20.000 hectares brûlés en quatre jours, de 500 bâtiments détruits et 75 endommagés.

Bertrand Bielle