SHARE

Décisif dimanche soir face à l’AS Monaco en inscrivant le but de la victoire (3-2), l’attaquant phocéen est revenu sur sa situation au sein du club et notamment sur la concurrence qu’il doit affronter en attaque avec Kostas Mitroglou. Dans un entretien accordé à Resonews et Inside Ball, le natif de Marseille s’est également exprimé sur le mercato et le projet olympien.

Une concurrence inéluctable

Valère Germain le sait : les places sont chères dans un effectif comme celui de l’Olympique de Marseille. Aujourd’hui placé en concurrence avec l’international grec Kostas Mitroglou sur le front de l’attaque marseillaise, l’ancien niçois a tenu à rappeler l’importance pour chacun de se tenir prêt à chaque rencontre, afin d’espérer débuter la prochaine. « Personne n’a un statut fixe dans le groupe. Il faut être le plus performant possible à chaque match » reconnait Valère Germain. « On n’est pas titulaire du début jusqu’à la fin de saison. Si on est performant oui, mais il y a des périodes où on l’est un peu moins. Il y a de la concurrence et heureusement qu’il y en a, sinon on pourrait se reposer sur nos actifs, ce qui ne serait pas bon pour le club. »

Questionné sur sa relation avec Kostas Mitroglou, son concurrent direct, Valère Germain a loué l’état d’esprit irréprochable affiché par l’ex-lisboète : « Il est encouragé avant les matchs et on sent qu’il donne le meilleur de lui-même sur le terrain. Quand il joue ou lorsqu’il rentre en jeu, on espère tous que l’OM partira vainqueur à la fin du match. » Face à cette rivalité, Valère Germain n’a d’autre choix que d’augmenter son niveau de jeu s’il désire passer la saison en tant que titulaire. Auteur de 16 buts toutes compétitions confondues la saison passée dont 9 réalisations en Ligue 1, le joueur formé à l’AS Monaco affiche de manière exhaustive sa volonté d’améliorer ses statistiques personnelles. « Je veux faire mieux, être davantage régulier par rapport à la saison dernière ou j’ai vécu des passages à vide. Et à ce moment-là, ce sera une belle saison sur le plan personnel et j’espère aider le club à remplir ses objectifs. »

« L’OM revient plus fort cette saison »

L’Olympique de Marseille sort d’une saison 2017-2018 contrastée, entre une équipe au visage séduisant et des résultats qui ne correspondent pas aux ambitions affichées par les dirigeants du club. La finale d’Europa League perdue en mai dernier contre l’Atlético Madrid a rapidement été suivi pour l’OM d’une désillusion en championnat, lorsque Lyon a expédié son rival olympien au pied du podium après son succès contre Nice lors de la dernière journée du championnat. Force est de constater, malgré l’exploit réalisé en Coupe d’Europe, que le club phocéen n’a pas rempli son objectif initial du « Champions’ Project », à savoir une place sur le podium de la Ligue 1, synonyme d’une qualification en Ligue des Champions. Face à cet échec, l’OM mise cette saison sur la stabilité de son effectif, par ailleurs enrichi par l’arrivée de trois recrues ! Une décision que Valère Germain approuve. Et lorsqu’on lui demande si le club revient plus fort cette saison, sa réponse est formelle. « Oui, l’OM revient plus fort. On a gardé tous nos joueurs par rapport à la saison dernière, à part Zambo Anguissa qui est parti et en parallèle, on a enregistré trois bonnes recrues qui viennent s’ajouter au groupe, et qui vont, j’espère, nous amener à faire mieux en termes de résultats que la saison passée. » Ainsi, le joueur de 28 ans juge le mercato de Marseille comme une véritable réussite, ce qui vient crédibiliser davantage l’OM Champions’ Project. « On est bien entendu tous convaincu par la faisabilité de ce projet. Il y a l’un des capitaines de l’AS Roma qui n’a pas hésité à rejoindre le club cet été (Kevin Strootman : NLDR), ce qui prouve bien que le projet de l’Olympique de Marseille est encore très ambitieux. Les dirigeants du club ont jugé nécessaire l’arrivée de certains joueurs et je pense personnellement que ces nouvelles recrues vont beaucoup nous apporter et nous permettre de continuer sur la même lignée que la saison dernière. »

« J’ai toujours été supporter de l’OM »

Dans l’ultime parti de l’entretien, Valère Germain nous a raconté tout son attachement pour l’Olympique de Marseille en livrant tout d’abord un premier bilan sur sa carrière professionnel. Formé à l’AS Monaco, l’attaquant français est resté lié au club entre 2011 et 2017, avec entre temps une saison passé à l’OGC Nice sous forme de prêt entre 2015 et 2016. En juin 2017, il a signé un contrat de quatre ans avec l’OM, ou il s’y trouve encore aujourd’hui. « Quand j’ai commencé ma carrière avec Monaco, le club venait d’être relégué en Ligue 2. Puis on a réussi avec l’aide des autres joueurs à remonter le club en première division. Puis j’ai progressivement fait mes preuves avec Monaco en Ligue 1. J’ai vécu de belles saisons à Monaco, avec notamment un titre de champion de France (En 2017 NLDR). J’ai aussi réalisé une belle saison à l’OGC Nice qui m’a permis de signer dans un grand club comme l’OM. ». Valère Germain est né le 17 avril 1990 à Marseille, lorsque son père, Bruno Germain, jouait sous les couleurs de l’OM. Son affection pour le club olympien fut alors naturelle. « J’ai toujours été supporter de l’OM… » dit-il, comme une évidence. « C’est bien entendu lié au fait que j’y suis né, et que mon père y a joué. Et aujourd’hui je suis très fier de porter les couleurs du club. » déclare-t-il. Le bonheur de Germain à Marseille ne fait alors aucun doute. « Je suis très heureux à Marseille. Si ce n’était pas le cas, je serais parti voir ailleurs. On a un public et un stade merveilleux, tout comme le projet du club. Tout est beau, c’est pourquoi je suis content. »

Longtemps annoncé comme un partant potentiel du club cet été, Valère Germain est donc bel et bien marseillais cette saison, et il compte bien convaincre la France entière de son talent et surtout de son efficacité devant le but, parfois contestée…

Bertrand Bielle