SHARE

L’équipe de France de football affronte ce jeudi 6 septembre 2018 à 20h35 l’équipe d’Allemagne sur la pelouse du Bayern Munich. Après une Coupe du Monde radicalement différente pour ces deux nations, ce match pourrait avoir des airs de match amical alors que l’enjeu est tout autre.

Retour à Clairefontaine pour les Bleus

Ce lundi le château de Montjoye avait un semblant de colonie de vacances tant l’ambiance était au beau fixe. Les tout nouveaux Champions du Monde se sont retrouvés pour leur rentrée avec l’équipe de France. Ils étaient tous là.. ou presque. Sur les 23 Bleus présents en Russie cet été 21 ont été retenus par le sélectionneur Didier Deschamps. Manquent à l’appel les gardiens Hugo Lloris et Steve Mandanda tous les deux blessés. C’est donc Benoit Costil et Benjamin Lecomte, respectivement les gardiens de Bordeaux et Montpellier, qui ont rejoint le groupe. Les joueurs de l’équipe de France ont passé quelques jours dans leurs quartiers à Clairefontaine avant de prendre la direction de la Bavière et de retrouver leurs vieux amis Allemands.

Début de la ligue des Nations.

Même si ce match a des allures de publicité pour le football, il n’en est rien. Il y aura bien de l’enjeu ce soir sur la pelouse de l’Allianz Arena à Munich. C’est le début d’une toute nouvelle compétition pour les équipes nationales, la Ligue des Nations. Ce nouveau championnat a pour but de remplacer les matchs amicaux sans réels enjeux lors des années sans Coupe du Monde, Championnat d’Europe ou qualifications. Le but est, pour les grosses nations, de jouer une autre compétition et pour les petites équipes de travailler les automatismes et même de glaner une place pour l’Euro.

Une opposition contrastée

La seule ombre au tableau pour l’équipe de France : la blessure du capitaine des Bleus, Hugo Lloris. Mais ce manque devrait être comblé par la première cap sous la tunique tricolore du gardien du PSG Alphonse Aréola. Coté Allemand, le moral n’est pas à son meilleur niveau après l’humiliation lors de l’élimination en phase de poule de la Coupe du Monde cet été. Des tensions sont apparues dans une équipe qui semblait imbattable. Le milieu Offensif star Mesut Özil a annoncé ne plus vouloir jouer pour la Mannshaft après avoir reçu des insultes sur ses origines turques. L’envie a aussi été pointée du doigt par des cadres du vestiaire allemand comme Toni Kroos chez certains jeunes de l’équipe, plus précisément concernant Leroy Sané.

Les Champions du Monde Français arrivent donc en terre bavaroise avec un capital confiance qui semble quasi plein, mais attention à la réaction d’orgueil allemande.

 

Maxime Le Nail