Portrait : Jonathan Bamba s’éclate enfin

403
0
SHARE

Double buteur hier soir lors de la victoire du LOSC face à l’OM (3-0), Jonathan Bamba a une fois de plus réalisé un match plein. Avec déjà 5 buts inscrits en 8 matchs, le néo-lillois est à 2 buts de son record personnel ( en 34 matchs ). Pour autant, son parcours jusqu’ici n’a jamais été un long fleuve tranquille. 

Lorsqu’il revient à Angers, un matin de Janvier 2017, Bamba n’a plus mit les pieds sur un terrain de football depuis plus de deux mois. Derrière lui, deux prêts humainement riches au Paris FC et à Saint-Trond, en Belgique, mais sportivement difficiles. Au total, seulement vingt-cinq matchs joués pour trois petits buts inscrits. A cet instant, le joueur est en plein doute: « C’est vrai que mentalement, ce n’était pas top pour lui, donc il n’arrivait pas en pleine confiance, explique Stéphane Moulin, entraîneur du SCO depuis l’été 2011. On a plutôt insisté sur le fait de le relancer et de nous aider. Donc il y avait un challenge commun. Ce qui nous a décidé, c’est qu’il avait fait des bons débuts en pro et que même si la suite n’avait pas été à la hauteur de ses débuts, il avait quand même montré des choses. »

Le 8 janvier 2017, Jonathan Bamba entame sa (re)naissance à Granville à l’occasion d’un 32ème de finale de Coupe de France. Coupe de France à laquelle il participera jusqu’en finale et une défaite face au PSG (0-1). Mais qu’importe. Revoilà le gamin d’Alfortville sur les bons rails. Moulin n’a jamais oublié : « On a eu la bonne idée de croire en lui. Chez nous, il a retrouvé ce qu’il avait perdu, c’est-à-dire une joie de jouer et une joie de vivre, et je crois que pour un footballeur, c’est essentiel. » 

Après sa belle pige à Angers, Bamba est de retour à Saint-Etienne, son club formateur, et il devient rapidement un dossier brûlant. Le joueur a brillé à Angers et son clan le pousse à négocier un contrat progressif. Conséquences ? Le joueur va au bras de fer et est rapidement écarté du groupe. La situation s’enlise et le jeune prodige ne joue plus.

C’est donc en quête de temps de jeu qu’il quitte le Forez et s’engage gratuitement à Lille, où il retrouve Christophe Galtier qu’il a connu à Saint-Etienne. Heureux de rejoindre un « projet ambitieux », comme lui, Jonathan Bamba espère « aller loin avec le LOSC. Je viens ici pour franchir un cap, pour progresser individuellement et collectivement . »

En plus de progresser, le natif d’Alfortville (94) semble aujourd’hui s’éclater au LOSC où il forme avec Jonathan Ikoné et Nicolas Pépé le trio d’attaque que certains s’amusent à nommer « Bip-Bip ». Si le nom de Nicolas Pépé revient souvent au moment d’évoquer l’excellent début de saison des Lillois, il ne faudrait surtout pas mettre de côté l’importance de ce joueur déterminé a éclabousser la Ligue 1 de son talent.

 

Jérémy CESAR