SHARE

Le sélectionneur de l’Equipe de France, Didier Deschamps, récompense Anthony Martial de son très bon début de saison en le sélectionnant pour les prochains matchs des Bleus contre les Pays-Bas et l’Uruguay. Performant lui aussi, Alexandre Lacazette n’a lui pas été retenu.

Ce jeudi après-midi dans l’auditorium de la Fédération Française de Football, le sélectionneur de l’Equipe de France, Didier Deschamps, a dévoilé la liste des 23 joueurs retenus pour le prochain rassemblement des Bleus. L’EDF affrontera en effet les Pays-Bas, en Ligue des Nations le 16 novembre, ainsi que l’Uruguay, en amical le 20 novembre. Une liste sans réelle surprise à l’exception, peut-être, d’un retour marquant. Celui du Mancunien, Anthony Martial. 

Martial, le retour attendu 

Cela faisait 8 mois qu’il n’avait pas été convoqué avec les Bleus mais après de bonnes performances avec Manchester United, Anthony Martial est enfin rappelé par Didier Deschamps. Un choix logique pour pallier à la blessure de Thomas Lemar. Le Mancunien, suppléant pour la Coupe du Monde cet été, est sur une excellente série en Premier League avec 5 buts sur les 4 dernières rencontres. L’ancien monégasque a, d’ailleurs, rendu une excellente copie ce mercredi soir lors de la victoire (2-1) de United sur la Juventus en Ligue des Champions avec notamment 89 % de passes réussies.

De très bonnes statistiques alliées à une bonne attitude, choses qui ont convaincu le sélectionneur : « Aujourd’hui, avec Manchester United, il est plus efficace, affirme Didier Deschamps. Il est en train d’acquérir plus de maturité, il a pris de l’importance dans l’équipe de José Mourinho. S’il est là, c’est aussi parce qu’il y a des joueurs blessés, même s’il aurait pu être là quand même si cela n’avait pas été le cas. »

Mais Deschamps prévient, Martial doit être plus régulier dans ses prestations lui qui est souvent critiqué pour son attitude assez nonchalante : « Il a un potentiel incroyable et ne le fait pas toujours voir avec régularité. Il a peut-être eu des sautes de concentration. Il doit lutter contre ça tout au long d’une saison. » 

Lacazette devra encore patienter…

Performant depuis le début de la saison avec Arsenal, Alexandre Lacazette n’a pas été retenu par Didier Deschamps. Pourtant auteur de 5 buts et 3 passes décisives avec les Gunners en Premier League, le sélectionneur garde confiance en le joueur de Chelsea, Olivier Giroud. L’ancien lyonnais devra encore attendre avant d’éventuellement revenir sous le maillot bleu lui qui n’a pas été sélectionné depuis un peu plus d’un an. 

Ndombele, logiquement 

Très convaincant lors de son entrée en jeu contre l’Islande il y’a un peu moins d’un mois à Guingamp, Tanguy Ndombele est de nouveau dans cette liste des 23. Polyvalent, c’est en toute logique que l’ancien coach de l’AS Monaco reprenne le milieu de terrain lyonnais lui qui profite de la blessure longue durée du pensionnaire du Bayern Munich, Corentin Tolisso : « Tanguy a beaucoup de qualités. Il est puissant, précis, rapide. Il a beaucoup de talent, il l’a montré avec Lyon et avec nous au mois d’octobre, c’est logique qu’il revienne avec nous sur ce stage. »

Sakho toujours au poste, Mendy et Varane reviennent 

Présent lors du dernier rassemblement, Mamadou Sakho sera de nouveau de la partie lundi à Clairefontaine. Le défenseur de Crystal Palace est appelé pour remplacer Samuel Umtiti, toujours blessé. Une sélection malgré l’essor d’une nouvelle génération de jeunes défenseurs mais Deschamps s’est justifié de sa décision : « Mamadou Sakho est là parce que je l’ai appelé au dernier rassemblement et il a un vécu et une expérience internationale, indique le sélectionneur. Abdou Diallo ou Aymeric Laporte sont très performants en clubs, et nous restons attentifs à l’évolution de ces joueurs. »

Annoncé incertain, Raphaël Varane est bien dans le groupe. Le Madrilène était blessé mais Didier Deschamps l’a affirmé, le Merengue a repris l’entraînement et qu’il n’y a pas de soucis avec lui. Autre retour, celui de Benjamin Mendy. Le Citizen était touché au pied lors du dernier rassemblement. Kurt Zouma sort du groupe pour voir revoir Adil Rami. Même chose pour Dimitri Payet qui cède sa place au Lyonnais, Nabil Fékir. 

Le replay de la conférence de presse ci-dessous :

De notre envoyé spécial à la Fédération Française de Football, Alexandre Khaldi