SHARE

C’est connu : pour fouler le célèbre tapis rouge du Festival de Cannes, il y a quelques règles à respecter. Alors voici un petit détail des droits et interdictions qui définissent ce qu’est un citoyen modèle au pays de la jet-set.

« Je fais comment moi ??? » ! A l’image de Nabilla, vous aurez peut-être la même réaction en apprenant que les selfies sont interdits sur le tapis rouge. Officiellement, la mesure était annoncée depuis 2015. Mais Thierry Frémaux, délégué général du Festival, n’a réussi qu’à mettre cela en place l’année dernière. Les réactions négatives ne se sont pas fait attendre. On l’accuse d’être ringard et de ne pas vivre avec son temps. Et oui,  à l’heure du numérique et où les pratiques des selfies pleuvent, pourquoi donc cette initiative ?

Thierry Frémaux justifie : « Ces horribles selfies provoquent une désorganisation formidable ! On a des problèmes de cortège, de montées des marches. En plus, il y a des chutes. Le selfie vient endommager le tapis». Et pour ajouter une dernière justification à cette mesure jugée radicale, il conclut : « On vient au festival pour voir pas pour être vu » !  Pas sûr que cet argument ait convaincu tout le monde. En 2018, lors de la 71ème édition du Festival, le magazine Vanity Fair titrait un article «personne ne respecte l’interdiction de prendre des selfies sur le tapis rouge ». Un de leur journaliste a même assisté à une scène où Thierry Frémaux en personne punissait un invité pour avoir sorti son téléphone.

Pourtant, afin de lutter contre cette vague de transgression, une brigade anti-selfie, composé de 6 vigiles, a même été engagée prête à dégainer leur bras pour barrer la route à tout téléphone.  Il ne reste donc plus qu’à compter sur les photographes professionnels pour immortaliser le moment. A moins de braver l’interdit et… de risquer l’interdiction du tapis rouge pendant 24 heures !

Autre interdiction également, qui peut sembler évidente mais à laquelle le Festival est toujours confronté, est bien sûr être en possession d’un billet acheté au « noir ». Au grand désespoir de certains, la revente de billet est illégale. Alors préparez-vous bien à l’avance afin d’obtenir la précieuse accréditation légale pour vous y rendre !

La séquence “must have”

Participer au Festival de Cannes, c’est aussi avoir des obligations. Pour commencer, honneur aux dames. Selon le règlement, une tenue correcte des invités est exigée. Donc pas de jean ou de pantalon mais robes et tenue de soirée pri-mor-diales ! Outre la grande messe du cinéma que cela représente, le Festival de Cannes se décrit aussi comme un événement d’élégance. Une élégance qui se traduit par un défilé de stars portant les plus belles créations de couturiers et grands noms de la mode. D’ailleurs, pour se démarquer, certaines n’hésitent pas à miser sur l’extravagance au risque de créer la polémique.

En revanche, les rumeurs, “selon laquelle le Festival exige des talons hauts pour les femmes sur les marches est infondée” a défendu Thierry Frémaux, il y a deux ans. Les femmes sont libres du choix de leur chaussures, à condition évidemment que cela reste habillé et convenable pour l’occasion.

Du côté des messieurs maintenant : la règle est également valable. Tenue correcte exigée. Le smoking est donc le bienvenu sur le tapis rouge et je dirais même in-dis-pen-sable si vous ne voulez pas qu’on vous refuse l’accès ! Mais cela ne suffit pas. Le noeud papillon ou la cravate est aussi une obligation pour les hommes.  Et ce n’est pas l’acteur Vincent Lacoste qui vous dira le contraire. Lors de la 69ème édition du Festival, celui-ci avait eu le malheur d’oublier son noeud papillon. L’accès au tapis rouge lui a été refusé. Heureusement qu’une personne a pu lui en fournir un et ainsi, le jeune acteur avait enfin pu gravir les marches de Cannes.

Pour résumer, c’est tenue de soirée pour les femmes, costumes et noeud papillon pour les hommes. Et malheur à vous si la tentation de prendre un selfie vous gagne !

Pourtant ces règles et ces codes vestimentaires ne sont pas toujours respectés. Qui ne se rappelle pas de Julia Roberts défilant pieds nus en 2016 ou encore Kristen Stewart apparu en costume l’année dernière ? Reste à voir qui fera polémique lors de la 72ème édition du Festival de Cannes qui se déroule actuellement.

 

Charlene Slowik