SHARE

Kawhi Leonard joueur de NBA pour les Toronto Raptors donne la victoire sur un shoot au Buzzer pour qualifier son équipe NBA en finale de conférence face au Philadelphie Sixers. Derrière cette action incroyable, un photographe a vu son cliché faire le tour des réseaux sociaux. Une image qui est déjà considérée comme l’une des photos sportives de l’année. 

Vous avez peut-être vu ce cliché ou la vidéo depuis dimanche soir. Match de basket américain, on est en phase éliminatoire, au sein de la conférence EST, l’équipe qui gagne se qualifie pour le prochain tour. Les Toronto Raptors affrontent, dans une septième et dernière confrontation, les Philadelphie Sixers.  Il reste 4 secondes à jouer, et les deux équipes sont à égalité parfaite : 3 – 3 sur l’ensemble des 6 rencontres et 90- 90 dans le dernier match. Le vainqueur remporte la série et se qualifie pour la finale de conférence ( équivalent d’une demi-finale). 

Un shoot qui rentre dans l’histoire de la NBA

La balle arrive dans les mains de Kawhi Leonard, la star des Toronto Raptors qui a mis 36 points, jusqu’à présent. S’il marque, son équipe se qualifie, s’il rate, les deux équipes vont en prolongations.  Il récupère le ballon et se précipite sur le coté droit, il est poursuivi par les 2 mètres 13 et 113 kilos de Joël Embid, la star camerounaise des Philadelphie Sixers. Excentré, dans le « corner droit », une de ses positions de shoot favorites, il prend un tir en déséquilibre, dans les ultimes secondes du temps réglementaire. Le pivot des Sixers s’étend de tout son long pour gêner un maximum le joueur de Toronto. Mais le ballon passe au-dessus de l’imposant pivot, le ballon rebondit sur le cercle, une première fois, une seconde fois, une troisième fois, une attente interminable… la salle des Toronto Raptors, la Scotiabank Arena, retient son souffle. 

« Quelle photo absolument incroyable. »

C’est à ce moment-là que Rick Madonick, photographe pour le Toronto Star quotidien canadien, prend plusieurs clichés de Kawhi Léonard accroupi, langue tirée, les yeux rivés sur le cercle. À côté de lui, Joel Embid est désemparé et imagine déjà le pire. « Je voulais suivre Kawhi et observer le banc ! Et, attendre de voir l’émotion » confie-t-il à nos confrères de Basket Usa. Une photo qui arrête le temps et qui fige l’émotion des principaux acteurs. Le ballon rentre. L’exploit est retentissant, un tir au buzzer dans un « game 7 » qui permet à son équipe de se qualifier pour le prochain tour, personne ne l’avait fait, à part Michael Jordan. La Scotiabank Arena, explose. Sauf, Rick Madonick, concentré sur son objectif qui n’a même pas vu l’action  : « J’ai laissé échapper un petit rire quand le tir est rentré, mais tout ce que je me demandais c’est : pourquoi c’est si long ? Je n’ai pas suivi la balle ou essayé de la localiser. Je n’avais aucune idée du nombre de rebonds qu’il a fallu, avant de l’apprendre dix minutes après le match » déclare-t-il à Basket Usa. « Quelle photo absolument incroyable » commentera Sports illustrated, le magazine américain de référence en matière de sport. 

Kawhi Leonard dans les ultimes instants avant que son tir décisif face au Philadelphie Sixers ne rentre. Crédit photo : Rick Madonik
Kawhi Leonard dans les ultimes instants avant que son tir décisif face au Philadelphie Sixers ne rentre. Crédit photo : Rick Madonik

 

On vous laisse apprécier également le cliché de Mark Blinch, photographe pour la NBA, qui a pris la photo du même angle, mais en plus large.

TORONTO, CANADA – MAY 12 (Photo by Mark Blinch/NBAE via Getty Images)

La photo de Rick Madonick a tellement plu, que le rappeur Drake,  fan des Toronto Raptors depuis la première heure souhaite l’utiliser comme couverture pour un prochain freestyle.

Capture d’écran : Instagram