SHARE

L’oeuvre de l’artiste américain Jeff Koons a battu un record. Le “Rabbit” devient la sculpture la plus chère au monde pour un artiste vivant.

91,1 millions de dollars… soit 81,2 millions d’euros pour ce lapin. Du haut de ses 104 centimètres, le “Rabbit” de l’Américain Jeff Koons a battu un record hier. C’est lors d’une vente organisée par Christie’s, à New York que la sculpture a produit cet exploit. Le “Rabbit” est une oeuvre qui représente un moulage en acier d’un lapin gonflable.  Une oeuvre qui a battu de peu le prix du tableau “Portrait of an Artist” de David Hockney, qui avait atteint 90,3 millions de dollars mi-novembre 2018 chez Christie’s à New York.

 

Fait rare pour une oeuvre : ce lapin, faisant partie d’une série de trois oeuvres effectuées par Jeff Koons en 1986, a été vendu à une personne se trouvant dans la salle. Interrogé à son sujet, la société de vente aux enchères Christie’s n’a rien voulu dévoiler de l’identité de l’acheteur qui reste donc secret.

“Rabbit” est l’une des réalisations les plus connues de Jeff Koons. Un artiste qui ne cesse de susciter des controverses depuis son émergence dans les années 1980, notamment sur la valeur artistique et marchande de ses œuvres.

 

Charlene Slowik