Les tueurs en série jamais retrouvés

307
0
SHARE

Il est bien bon de rappeler que les histoires les plus terrifiantes sont celles qui ont réellement existées. Et malheureusement, il arrive que certains psychopathes ne soient jamais arrêtés et jamais identifiés. Voici cinq histoires de tueurs en séries qui ont disparus sans laisser de trace.

Jack L’éventreur

Image associée

Il s’agit sans doute du plus connu de cette liste, tant cet assassin britannique a terrorisé la population de Londres à la fin du XIXème siècle. En 1888, plusieurs femmes sont retrouvées mortes dans le quartier malfamé de Whitechapel, pour la plupart des prostitués. Entre 1888 et 1891, 11 femmes sont assassinées de façon sordide. Parmi ces meurtres, 5 d’entre eux sont attribués de façon quasi-certaine à Jack L’éventreur. Surnom auto-attribué par le prétendu tueur qui s’amusait à envoyer des lettres aux journaux de l’époque dans lesquelles il s’accusait des meurtres. Malgré une enquête dantesque qui a mobilisé des milliers de policiers, 5000 suspects, personne ne fût arrêté pour ces crimes. Devenu culte, la légende de Jack L’éventreur a inspiré de nombreuses œuvres de fiction.

Le Stoneman

Résultat de recherche d'images pour "the stoneman murders"

L’un des tueurs en série les plus connus d’Inde. Tout commence à Bombay en 1985, lorsqu’un SDF fût tué à l’aide d’une pierre de 30 kilos , la pierre servit à lui écraser la tête. Débute alors une série de meurtres sordides. Entre 1985 et 1987, 12 personnes furent assassinées par le Stoneman. Le mode opératoire était systématiquement le même. Des victimes isolées, des SDF, tués avec des pierres. Puis les meurtres cessent et l’affaire demeure toujours irrésolue. Mais en 1989, à Calcutta 12 autres personnes furent tuées à l’aide d’énormes pierres. Là encore, le mode opératoire était le même que pour les meurtres de Bombay. Bien qu’il soit impossible de relier les meurtres de Bombay et ceux de Calcutta, la police procéda à de nombreux interrogatoires. Mais faute de preuve et de témoins, personne ne fût arrêté. Aujourd’hui le Stoneman est peut-être toujours parmi nous.

Le Tueur du Zodiaque

Résultat de recherche d'images pour "zodiac killer"

Ayant sévi de façon certaine en Californie entre 1968 et 1969, le tueur du Zodiaque a tué 5 personnes,commis 2 tentatives de meurtres et un enlèvement. Il est soupçonné d’avoir effectué entre 20 et 28 meurtres et ce dernier en revendique 37. Car oui, si le tueur du Zodiaque est si connu, c’est pour ses nombreuses lettres cryptées qu’il envoyait aux quotidiens de San Francisco et auxquels il demandait de les publier. Ses victimes étaient des couples, généralement dans des voitures à l’arrêt et dans des lieux sombres, la nuit. Pendant 10 ans, la police de San Francisco enquêta mais aucune personne ne fut inculpée. En plein milieu de l’enquête, le tueur inspirera le personnage de Scorpio, antagoniste principal du film «l’inspecteur Harry ».

The phantom Killer

Résultat de recherche d'images pour "the phantom killer"

Quelques années avant le Zodiac Killer, un autre tueur masqué a sévi aux Etats-Unis, traumatisant la petite ville de Texarkana, à la frontière du Texas et de l’Arkansas. Nous sommes en 1946 et en l’espace de 10 semaines 8 personnes seront agressées, 5 y laisseront la vie. Les enquêteurs étaient tellement dans le flou que plus de 400 personnes furent suspectées sans jamais qu’aucune ne soit condamnée.

Le tueur de Hwaseong

Résultat de recherche d'images pour "hwaseong killer"

Pour la première fois de son histoire, la Corée du Sud est confrontée à un tueur en série. Dans la province de Hwaseong, entre, 1986 et 1991, 10 femmes, âgées de 14 à 71 ans furent tués. Le tueur les violait puis les étranglait avec leurs sous-vêtements. Face à ces meurtres en série, la police sud-coréenne se retrouve vite dépassée. 20 000 suspects furent interrogés. La police sud-coréenne a même réalisé les premières analyses ADN de son histoire. La seule victime à avoir survécu à l’agression décrit le tueur comme un homme d’une vingtaine d’années, mesurant entre 1m65 et 1m70. Malgré cet élément, le tueur ne sera jamais arrêté.