Affaire Vincent Lambert : La cour d’appel de Paris ordonne de relancer le traitement

277
0
SHARE

Alors que le processus d’arrêt des soins avaient débuté ce lundi 20 mai, les parents de Vincent Lambert ont déposé trois recours dans le but de maintenir leur fils en vie. La cour d’appel de Paris vient de pencher en leur faveur.

Nouveau rebondissement dans l’affaire… Après le début de l’arrêt des soins lundi matin, en moins d’une journée seulement, la cour d’appel de Paris, saisie par les parents de Vincent Lambert, a ordonné la reprise des soins dans le but de le maintenir en vie. Et cela conformément aux “mesures provisoires demandées par le Comité international des droits des personnes handicapées le 3 mai 2019 tendant au maintien de l’alimentation et l’hydratation entérales » (selon la décision consultée par franceinfo). Un comité de l’ONU devrait prochainement étudier le dossier en attendant de nouvelles instructions.

Dans un état végétatif depuis 10 ans, Vincent Lambert est hospitalisé au CHU de Reims depuis 2008 suite à un accident de voiture. Les médecins ont déclaré son état irréversible. Depuis, un long combat perdure entre son épouse et les parents de Vincent. Ces derniers considèrent leur fils comme un handicapé à qui on veut enlever la vie en le privant de soins. De l’autre côté, son épouse et son neveu dénoncent un acharnement thérapeutique déraisonnable et assurent que ce n’est pas ce qu’il aurait souhaité.

Lundi 20 mai, la justice avait donc décidé de suspendre les soins le maintenant en vie. Immédiatement, Viviane Lambert la mère de Vincent lançait en larmes : “C’est des monstres! Ils sont en train de le tuer !”. Trois recours ont été lancés d’urgence, dont celui à la cour d’appel de Paris. Un appel de la dernière chance après avoir appelé le président de la République, Emmanuel Macron, pour leur venir en aide. Celui-ci s’est prononcé lundi en fin de journée, déclarant : “il ne m’appartient pas de suspendre une décision qui relève de l’appréciation de ses médecins et qui est en conformité avec nos lois ».

Un nouveau rebondissement donc après cette décision judiciaire qui ordonne la reprise des soins. La mère de Vincent Lambert salue « une grande victoire”, « on était en train d’éliminer Vincent. Pour une fois je suis fière de la justice” a t-elle exprimée à l’AFP. Le neveu de Vincent déplore quant à lui “un sadisme pur”.