SHARE
Deux photos prises, le 10 mai 2019 à Noisy-Le-Sec, lors de la journée commémorative du souvenir de l'esclavage et de son abolition. ©Noisy-Le-Sec et Corinne Le Bord.

Le 10 mai 2019 s’est déroulée la Journée commémorative du souvenir de l’esclavage et de son abolition. De cette journée, est sortie une photo d’un enfant noir tenant un parapluie à une dame blanche qui prononçait un discours. Retour sur une image, sortie de son contexte, qui a fait le tour du web. 

Une photo prise au mauvais moment 

Le cliché a circulé sur twitter, fait rire les internautes, ou les a désespérées. Mais d’où vient cette photo ? Elle a été prise le 10 mai 2019, lors de la journée commémorative du souvenir de l’esclavage, à Noisy-le-Sec. Lors de cette journée nationale, instaurée par Christiane Taubira, le maire de la commune a dévoilé une plaque commémorative place des provinces. Le soir, plusieurs orateurs se sont succédé en présence de plusieurs élèves. « Il pleuvait très fort ! Des enfants se sont proposés pour tenir le parapluie afin que l’intervenant ne se retrouve pas trempé », explique Corinne Bord conseillère régionale d’île de France, et présente lors des discours.  Elle a d’ailleurs pris une autre photo moins diffusée, où l’on voit une femme noire à la place de la femme blanche. Le cliché, qui a fait le tour de la toile est donc juste une photo prise au mauvais moment. 

Capture d’écran du tweet de Corinne Bord, le 10 mai 2019.

«  Noisy-le-Sec est une ville multiculturelle, il y a des enfants de toutes origines, deux enfants se sont proposés pour tenir les parapluies, on n’a pas regardé leurs couleurs de peau », explique-t-elle.  Elle salue l’action du maire qui a commémoré cette journée, alors qu’il ne l’avait plus fait depuis 2011. « Je trouve ça bien qu’il ait fait cet évènement, même si cela a été fait maladroitement, ce n’est pas grave »,  ajoute celle qui est aussi conseillère municipale d’opposition au sein de la ville de Noisy-le-Sec. 

Photo, prise à Noisy-le-Sec, qui a fait polémique, lors de la journée nationale d’abolition de l’esclavage. ©Noisy-Le-Sec

« Une polémique malheureuse »

Sur la photo, c’est une professeur d’histoire qui est membre du conseil national de l’histoire et de la mémoire de l’esclavage. Elle rappelait dans son discours : «  que les programmes actuels ne permettaient pas le bon enseignement de la question de l’esclavage », se souvient Corinne Le Bord. C’est à ce moment, sous la forte pluie, que la photo, laissant entrevoir le panneau « journée nationale d’abolition de l’esclavage », est prise. « Ils ont pris la photo pour en faire autre chose, mais cela n’a rien à voir avec Noisy-le-Sec ». Un cliché, relayé par Jean Messiha, membre du rassemblement national, qui a ensuite supprimé ce tweet. Mais ce dernier, s’est fait rattraper par le compte twitter  @fallaitpassuprimer. 

Capture d’écran tweet supprimé de Jean Messiha.

Ce rappel à l’ordre n’a pas empêché à la photo de circuler de site en site et de faire rire internet. De son côté, les habitants de la ville de Noisy-Le-Sec et la mairie ont déploré : « une polémique malheureuse ». 

 

Florent Jacono