SHARE
Drake sourit à Draymond Green après la victoire des Toronto Raptors contre les Golden State Warriors lors du 1er match des final NBA

Le rappeur canadien Drake a fait le show durant le premier match de la finale NBA Toronto Raptors-Golden State Warriors. Durant la rencontre, Drake, ambassadeur des Raptors, s’est écharpé avec les joueurs de Golden State Warriors. Une attitude qui agace la NBA, mais qui rappelle celle Spike Lee ou Jackson Nicholson coutumiers du fait.  

Un trashtalking qui fait sourire certains, mais qui agace quelques fans et la NBA toujours vigilante sur son image. Hier soir lors du premier match des finales NBA qui se déroulait pour la première fois de son histoire au Canada, Drake a fait le show. Dans une Scotabiank Arena pleine à craquer et supporter par tout un pays, la vedette de ce pays au premier au rang a été au niveau de l’évènement. Un premier match des finales NBA qui a vu les Toronto Raptors s’imposer contre les doubles champions NBA en titre, les Golden State Warriors.

Un maillot Curry sur les épaules

Drake au premier rang portait le maillot des Raptors de Dell Curry, le père de la star adverse Stephen Curry. Un geste symbolique pour rappeler que le père du meilleur joueur adverse est passé par la franchise canadienne et est l’un des leurs. Comme l’a montré Toronto en rendant hommage à leurs anciennes stars entre deux quarts temps.  Mais le show Drake, ne faisait que commencer. Comme à son habitude au premier rang,  il a chambré les adversaires et supporté les Toronto Raptors. Équipe, dont il est l’ambassadeur et le premier fan. La soirée a donc commencé avec un tête à tête avec Stephen Curry. Il en a d’ailleurs profité pour retirer une peluche de sa tête, pour ensuite la revendre sur Ebay. La suite ? Une petite danse, comme dans son clip hotline billing, pour célébrer l’exclusion de Klay Thompson. Et enfin, le clou du spectacle, une altercation avec Draymond Green en fin de rencontre. Le nom du compte Ebay ? Draymond Green ne devrait pas porter le numéro 23 ( en référence à Michael Jordan). 

 

Des confrontations entre stars et joueurs qui sont entrés dans la légende de la NBA.

Ridicule ? Un peu, mais dans une NBA tourné depuis plusieurs années sur le coté spectacle, Drake et ses altercations avec les basketteurs n’est qu’une animation de plus. Il s’inscrit dans la tradition de la NBA où les stars chambrent en plein match les joueurs NBA. Et cette attitude est dans la lignée des Jack Nicholson ou encore Spike Lee. Des scènes qui font désormais partie de la légende de la NBA. En 1994, Spike Lee en finale de conférence chambre Regiie Miller, une fois le match gagné contre les chouchous de Spike Lee, Réggie Miller lui répond avec le choke sign, ( le signe de l’étouffement associé en NBA au fait de se « dégonfler » durant les moments importants). L’émission Les starters, , a même concocté son top 10 des altercations entre joueurs Nba et stars au bord du parquet. 

Mais la Nba toujours soucieuse de son image s’était agacé de l’attitude de Drake en final de conférence contre Milwaukee. Un appel a même été passé à la franchise de Toronto pour demander à Drake de se calmer. A priori Drake n’a pas respecté le rappel à l’ordre de la NBA, et tant mieux pour le spectacle.