Urgences: la grève du personnel hospitalier continue

206
0
SHARE

Ce mardi 11 juin 2019, nouvelle journée de mobilisation pour le personnel hospitalier. Après plusieurs semaines de grève dans les hôpitaux, les mobilisations s’intensifient, puisque jeudi 6 juin 2019, le personnel médical a déjà manifesté dans les rues de la capitale. Nous étions, reportage. 

Ils sont plusieurs centaines à avoir fait le déplacement jusqu’à Paris. Ils dénoncent le manque de moyens et les conditions de travail difficiles dans le milieu hospitalier. « La fréquentation des urgences ne cesse d’augmenter depuis vingt ans, mais les moyens ne suivent pas » expliquait une aide-soignante ( description ) croisée le 6 juin boulevard des invalides. 

C’est à 14 heures, aux abords de la gare Montparnasse, qu’environ 200 personnes venues de toute la France s’étaient donnés rendez-vous pour manifester en direction du Ministère de la santé et des solidarités. 

« Les patients attendent 10 à 12 heures sur des brancards »

Depuis plusieurs semaines, le personnel hospitalier est en grève afin de dénoncer le manque de moyens et de personnel. «  Parfois, les patients attendent 10 à 12 heures sur des brancards, dans les couloirs avant d’être soignés » raconte Maëlle une soignante brestoise qui a fait le déplacement avec une collègue, Sylvie. Cette dernière explique: « on fait comme on peut avec le matériel à disposition mais parfois, c’est au détriment du bien-être des patient ».  

Horaires à rallonge à cause du manque de personnel, employés sous-payés, manque de locaux et de matériel…. Une filière à bout de souffle où les arrêts maladies et les burn-out se multiplient: « on est totalement déconsidérés et laissés pour compte » explique Yann-Ber ancien infirmier à la retraite. 

Urgentistes, médecins, infirmiers, aides soignants mais aussi des soutiens comme une professeur des écoles étaient dans le cortège: « Il faut défendre l’hôpital avant qu’il ne soit trop tard. Le but étant de tout privatiser, si nous voulons garder des soins de qualité, il faut les soutenir !»  

Cette après-midi, ils se sont à nouveau donné rendez-vous à Paris bien décidés à se faire entendre.

Elodie CHALANDRE