Fête des Pères : les origines d’une célébration millénaire

275
0
SHARE

Cette année, nous fêtons la fête des Pères le dimanche 16 juin 2019. Retour sur les origines d’une tradition familiale.

« Bonne fête Papa ». Comme c’est le cas tous les 3es dimanches du mois de juin, les papas seront à l’honneur. Même si la fête des Mères est plus répandue, les pères sont célébrés religieusement depuis le moyen-âge.

Une fête religieuse…

 Au moyen-âge, les pères étaient célébrés le 19 mars dans les pays à dominance catholiques. Une date significative puisqu’il s’agit de la Saint-Joseph, le père de Jésus. Dans quelques pays de tradition catholique, comme l’Espagne ou l’Italie, cette date du 19 mars a été conservée.

…devenue laïque à partir du 20esiècle

Il faut remonter au 19 juin 1910, aux États-Unis, pour qu’une fête des Pères à caractère non religieux soit célébrée. Un an auparavant, cette idée est née dans la tête d’une jeune femme américaine, élevée par son père après la mort de sa mère. Voulant témoigner sa reconnaissance envers son patriarche, Sonora Smart Dodd a souhaité que les pères de famille aient aussi leur fête. Elle a donc fait appel à une alliance ministérielle pour proposer la date du 5 juin, anniversaire de son propre père. L’alliance a accepté la requête, mais a soumis une nouvelle date : le 3edimanche du mois de juin.

Une stratégie commerciale en France

 Si les Français célèbrent aujourd’hui la fête des Pères, c’est grâce au fabricant de briquet Flaminaire. Dans les années 1950, les hommes fumaient beaucoup. Afin de favoriser le lancement de son nouveau briquet à gaz, l’enseigne a l’idée de créer une fête des Pères avec comme slogan : « Nos papas nous l’ont dit, pour la fête des Pères, ils désirent tous un Flaminaire ». C’est en 1952 que la fête des Pères sera officiellement instaurée en France.