La comédie au cinéma

140
0
SHARE
Scène du film "Le corniaud" (1965)

Le dîner de cons, Intouchables ou encore Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?, c’est officiel : la comédie fait partie du genre cinématographique préféré des Français. Mais alors qu’est-ce qui nous plaît tant dans ses comédies ? Petites explications à travers les origines de ce genre cinématographique.

Pour commencer, vous serez tous surpris d’apprendre que les méthodes utilisées pour faire rire aujourd’hui remontent en fait au début du cinéma, alors même que les images étaient en noir et blanc et le film muet. Mais pourquoi se priver ? Dans les années 1920, les téléspectateurs souhaitent rire aussi et c’est alors qu’un genre cinématographique venant des Etats-Unis apparaît : le cinéma burlesque. Ceux pour qui ce genre reste flou, il s’agit tout simplement des films de l’époque comme ceux de Charlie Chaplin par exemple. Le burlesque est un modèle qui repose beaucoup sur le corps, la gestuelle. On va forcer les traits pour déclencher le rire. Le but est d’être drôle en donnant l’impression de ne pas le faire exprès.

Le cinéma français, héritier du burlesque

Le burlesque a évolué depuis les années 1920. Il est beaucoup moins marqué par ce côté « clown » du personnage. Mais il en reste des héritiers et nous pouvons le remarquer principalement de deux façons :

  • D’abord, par les acteurs eux-mêmes : à l’image du burlesque, on utilise le corps et surtout le jeu d’acteur pour créer une situation comique. Qui ne connaissait pas Bourvil pour sa démarche, son accent légendaire ou encore son rire contagieux ? Mais aussi Louis de Funès qui a pour habitude de gesticuler partout, d’être au bord de la crise de nerfs ou faire des grimaces. Bien sûr, le rire reste subjectif mais ces acteurs ont tourné dans des films cultes qui généralement mettent tout le monde d’accord.

Dans le cinéma de nos jours, une deuxième façon de faire rire est aussi fréquemment utilisée et c’est une méthode toute simple : il s’agit du comique de situation. En général, on réunit deux acteurs pour jouer des personnages qui n’ont rien à voir en commun et c’est ce contraste qui va créer un effet comique. Bien sûr, le jeu d’acteur participe aussi à déclencher le rire mais c’est là tout l’enjeu : un acteur doit savoir jouer sans trop exagérer car c’est surtout la situation qui doit rester drôle. Voici deux exemples à travers les films cultes inscrits au palmarès des succès de la comédie française.

Ainsi en France, les films de comédie comique passent quasiment tous la barre du million de téléspectateurs à leurs sorties. Nul doute que ce genre cinématographique a encore de beaux jours devant lui.

 

Charlene Slowik