SHARE

Tous les ans, le 1er juillet est une date synonyme de changements. Nouveaux tarifs, nouvelles lois… Resonews vous résume tout ce qui va changer à partir de ce lundi 1er juillet. 

Pour les énergies…

Baisse des tarifs du gaz 

Bonne nouvelle pour les ménages: les tarifs du gaz baissent de 6,8% ce 1er juillet 2019. Ce sont les trafics réglementés du gaz appliqués par Engie qui vont subir cette baisse. Cette baisse s’explique par la diminution de 14,4% des coûts d’approvisionnement. 

L’éco-prêt à taux 0%

Jusqu’alors réservé aux logements construits avant 1990, l’éco-prêt à taux 0 est étendu ce premier juillet à tous les logements achetés il y a moins de 2 ans. La durée des crédits passe de 10 à 15ans.

Petit coup de pouce au porte-monnaie 

Revalorisation des allocations chômage 

Le conseil d’administration de l’Unédic a décidé que cette année, l’allocation chômage serait revalorisée de 0,70%. Les allocations concernées sont: la partie fixe de l’allocation d’aide au retour à l’emploi et le seuil minimum de l’ARE pour les allocataires en formation. Les salaires de référence de calcul des indemnisations sont aussi revalorisés de 0,70%. 

L’allocation minimale passe de 29,06 à 29,26€ par jous et la part fixe de l’ARE qui était de 11,92€ passe désormais à 12 €. Pour les personnes en formation, l’ARE passe de 20,81€ à 20,96€. 94% des demandeurs d’emploi sont concernés.

Frais d’incidents bancaires plafonnés à 200€ par an 

Pour les personnes en « fragilité financière » les faits d’incidents seront plafonnées à 200€ par ans. Cette mesure ne concerne cependant 348 000 personnes alors que 3,8 millions y étaient potentiellement éligibles.  

Retour de l’encadrement des loyers à Paris `

Après une première tentative entre 2015 et 2017, l’encadrement des loyers fait son retour à Paris. Dès le 1er juillet 2019, les bailleurs ne devront plus dépasser 20% des pris de référence, sous peine d’être sanctionnés d’une amende allant de 5 000 à 15 000 €.  

Le taux d’interêt légal du second semestre 2019

Les taux d’intérêt du trésor du second semestre sont mis en place à partir de ce 1er juillet. Pour les créances de personnes physiques n ‘agissant pas pour des besoins professionnels ils diminuent de 0,14 points. Au premier semestre, ils étaient de 3,40% et maintenant, ils sont passés à 3,26 %. Pour les professionnels, il passe de 0,86% à 0,87%. 

Sur les routes

Renfort du contrôle technique pour les véhicules diesel 

Cette réforme censée entrer en vigueur au 1er janvier 2019 a finalement été repoussée à cause du mouvement des gilets jaunes. Ce 1er juillet, le contrôle technique devient plus strict. Le système antipollution sera contrôlé plus sévèrement. Notamment en ce qui concerne l’opacité des fumées, les particules émises et leurs seuils. Cette réforme n’importera pas les prix du contrôle. 

Nouvelles restrictions de circulation

Les voitures essence d’avant 1997, et diesel d’avant 2001, interdites de circuler en région parisienne. Les voitures crit’air 5 ou non classées ne peuvent plus circuler à l’intérieur de l’A86. Ces véhicules étaient déjà interdits dans Paris intramuros depuis 2017. Les véhicules de crit’air 4 sont dorénavant interdits dans la capitale du lundi au vendredi entre 8 heures et 20 heures du lundi au vendredi. 

La réglementation des trottinettes

Le 6 juin 2019, la maire socialiste de Paris avait annoncé des mesures de restriction pour faire face au fléau des trottinettes.  Les engins sont à partir de ce 1er juillet limités à 20km/h et 8km/h dans les zones piétonnes. Ils sont aussi interdit de stationner sur les trottoirs. Le non-respect de ces règles expose les passants à une amende de 49€ par engin et des frais de fourrière. 

Santé 

Congé de 30 jours pour le père d’un nouveau-né hospitalisé 

A partir du 1er juillet, les pères dont les nouveaux-nés sont hospitalisés dans un service spécial bénéficieront de 30 jours de congé supplémentaires selon un décret paru au journal officiel le 25 juin 2019. Selon le gouvernement, l’hospitalisation d’un bébé « nécessite souvent une mobilisation des deux parents, difficile à concilier avec la reprise d’une activité professionnelle ». Ce nouveau congé s’ajoute aux trois jours dont bénéficiaient déjà les salariés et aux onze jours d’accueil de l’enfant. 

Indemnité de 100 euros pour les infirmiers, aides soignants, ambulanciers 

Suite au mouvement social du personnel hospitalier, 30 000 agents bénéficieront d’un coup de pouce financier dès ce 1er juillet. 100 € nets d’augmentation pour les ambulanciers, les aides soignants et les infirmiers. 30 000 agents bénéficieront de cette revalorisation.  

Elodie CHALANDRE