SHARE

Le tournoi de Wimbledon 2019 a débuté le lundi 1er juillet et se terminera le dimanche 14 juillet.

Le retour d’Andy Murray

Le tennisman écossais avait annoncé, très ému, sa fin de carrière au début de l’année, « Il est possible que l’Open d’Australie soit mon dernier tournoi ». Il a précisé lors d’une conférence de presse à Melbourne, « Je peux jouer avec des limitations. Mais avoir les limitations et la douleur ne me permet pas de prendre du plaisir en compétition ou à l’entraînement ».

6 mois après son opération de la hanche, Andy Murray a repris du service. Il a signé un retour victorieux sur les courts du tournoi du Queen’s. Il a remporté son match en double avec Feliciano Lopez face au duo colombien, Farah-Cabal (7-6 [5], 6-3).

Il enchaîne maintenant avec le tournoi de Wimbledon en double. C’est contre toute attente qu’il va faire la paire avec le Français, Pierre-Hugues Herbert. « Il a un jeu qui sied bien aux courts rapides. Il joue un tennis de service-volée, il retourne bien, c’est un bon athlète. J’espère qu’on va réussir un bon parcours ici. », a déclaré Andy Murray sur son futur coéquipier.

Pourquoi ce duo ?

Alors qu’on est habitué à voir le duo Mahut – Herbert sur les courts, comment l’idée du binôme Herbert – Murray est-elle née ?

Pierre-Hugues Herbert a expliqué au journal l’Equipe que : « Tout a commencé à Madrid, quand Jamie Delgado, l’entraîneur d’Andy, est venu me voir en me disant qu’Andy envisageait de revenir pour le double, mais qu’il ne savait pas à quoi s’attendre. Et qu’il avait pensé à moi. Une fois Roland passé, le coach m’a rappelé pour me demander. Et à ce moment-là, je me suis dit que même si je n’avais pas prévu de jouer le double, il n’y avait pas de stress et que ça serait une expérience inoubliable dans ma carrière. Et donc j’ai dit oui. »

Il avait pourtant annoncé qu’il ne jouerait pas le double à Londres, mais « jouer avec Andy Murray à Wimbledon, ça serait spécial pour moi ». Le Français n’a pas d’objectifs précis et a annoncé que jouer avec Murray est simplement « du kif ». Alors que quand il joue avec Nicolas Mahut, c’est essentiellement « pour gagner ».

Le premier tour opposera Andy Murray et Pierre-Hugues Herbert à Maruis Copil et Ugo Humbert, le mercredi 3 juillet 2019 . 

Laura Girard