SHARE

Annabelle : La maison du mal

Les démonologues Ed et Lorraine Warren décident d’enfermer la poupée maléfique dans une pièce de la maison, fermée à clé et réservée aux artefacts. Annabelle est mise derrière une vitre sacrée qui a reçu la bénédiction d’un prêtre, pour qu’elle soit hors d’état de nuire. Mais un soir, elle va réveiller les esprits démoniaques qui l’entourent et vont s’en prendre à Judy Warren et ses amies.

Anna

Anna est une jeune femme de 24 ans, mais on ne sait pas vraiment qui elle est. Elle est comme les Matriochka, des poupées russes qui s’emboîtent les unes dans les autres. Combien de femmes se cachent en elle ? Un film signé Luc Besson qui rappel certains de ses anciens films comme Léon ou encore Nikita, pleins d’action et de suspense.

Premier de la classe

Abou, 14 ans, est « 1er de sa classe », contrairement à ses 3 frères et fait la fierté de son père. C’est ce qu’il fait croire puisqu’en réalité, il a de très mauvais résultats et il a réussi à falsifier son bulletin. Tout se passe bien, jusqu’à l’annonce de la première réunion parents-profs. Mais Abou a plus d’un tour dans son sac et va mettre en place le plus gros mensonge qu’il n’ait jamais fait.

Vita & Virginia

En 1922, Virginia Woolf et Vita Sackville-West se rencontrent. L’une est une femme de lettres révolutionnaire et l’autre une aristocrate mondaine. Quand leurs chemins se croisent, c’est le coup de foudre immédiat. Une relation passionnelle commence entre les deux femmes qui se moquent des conventions sociales et de leurs mariages respectifs.

Laura Girard