SHARE

Travail à l’ancienne, matières recyclées, production ralentie. Les marques se mettent à la page et trouvent des solutions pour devenir écoresponsable.

La mode s’engage à devenir plus responsable. L’industrie textile produit entre 3 et 10% des rejets mondiaux de carbone. C’est pourquoi l’éthique devient de plus en plus importante dans le milieu. Mais même si une belle prise de conscience est née il n’est pas toujours facile de trouver des vêtements qui respectent l’environnement à un prix abordable. 

HOPAAL 

Hopaal produit des t-shirts et des pulls à partir de coton biologique, ou de fibres recyclées. La marque fait tout son possible pour avoir un impact positif sur la planète. Pour cela Hopaal ne laisse rien passer, des fibres utilisées jusqu’à la vie de l’entreprise. Rien n’est laissé au hasard. Leur enjeu « laisser la planète dans un meilleur état que nous l’avons trouvé ». Hopaal crée des collections simples et sportives à partir de 30 euros. 

Do you Green 

La marque change un peu de tout ce que nous connaissons puisque cette fois-ci c’est de la lingerie. Do you Green bat tous les records en présentant des sous-vêtements sexy et travaillés. La marque utilise des matières écologiques qui consomme moins d’eau et de coton. De plus la lingerie ne contient aucune substance nocive. Les prix sont très abordables ( soutiens-gorge à 30 euros ou tanga à 15 euros ).

Ninety Percent 

Ninety percent est une marque britannique qui comme indiqué par son nom reverse 90 % de ses bénéfices à des associations. La marque aide à lutter contre le braconnage ou participe à l’éducation des enfants au Bangladesh.

Reformation 

La marque vient tout droit de Californie. En plus d’avoir des collections très tendances, la marque utilise des matières durables. Elle est également transparente concernant la fabrication de ses pièces. Elle indique les quantités de dioxyde de carbone et de déchets générés lors de la fabrication, ou encore le nombre de litres d’eau consommée. 

 

Julie Saliba