SHARE

Le 14 juillet 2019, le célèbre acteur Italien aurait eu 100 ans. De sa carrière sportive à sa place incontestable dans le patrimoine cinématographique Français, en passant par son engagement associatif: retour sur la carrière de ce fils d’immigré qui a quitté l’école à 9 ans. 

Une enfance difficile

Lino Ventura, Angiolino Giuseppe Pasquale Ventura de son vrai nom est le fils de Giovanni Ventura et Luisa Borrini. Natif de Parme, il arrive en France à l’âge de 8 ans avec sa mère. Censés rejoindre son père, à leur arrivée en France ce dernier avait disparu. Ils se sont donc installés à Montreuil chez des amis. Un père absent dont Lino parlera très peu durant sa carrière. 

Afin d’aider sa mère à vivre, il quitte l’école à seulement 9 ans. Un an après leur arrivée en France, il enchaîne différents métiers. Il travaille comme portier, livreur mécanicien puis devient, plus âgé, représentant de commerce et employé de bureau. 

Lutteur et catcheur 

Alors qu’il découvre le sport grâce à des amis, à l’âge de 16 ans il est repéré par le champion de lutte gréco-romaine Fred Oberlander. Ce dernier réside dans l’hôtel Baudin, où la mère de Lino Ventura travaille comme femme de chambre. Il convainc le jeune homme à s’entraîner régulièrement. Enrôlé dans l’armée Italienne pendant la Seconde Guerre mondiale, Lino Ventura a déserté en 1943 pour rejoindre Odette, sa femme qu’il avait épousé un an plus tôt. Jusqu’à la fin de la guerre, il a du se cacher afin de ne pas être arrêté par les Allemands. En 1945, il a pu reprendre sa carrière de sportif. 

Le catch étant plus rémunérateur que la lutte, il s’engage donc dans ce sport. Lino participe à différents combats jusqu’à se hisser au rang de champion d’Europe en 1950. Quelques mois plus tard, sa carrière prend fin brutalement à cause d’une double fracture ouverte à la jambe droite. Blessé lors d’un combat par Henri Cogan qui lui avait lancé des chaises métalliques. 

La fusée Italienne au cinéma

C’est en 1953 que la vie de Lino prend un tournant. Un ami à lui connait le réalisateur Jacques Becker. Celui-ci cherchait pour son prochain film: « une force de la nature, type Italien ». L’ami en question lui présente alors le réalisateur qui le choisi pour jouer le rôle d’ « Angelo ». Un chef de gang, opposé aux personnages incarnés par René Dary et Jean Gabin.

Dans un premier temps, celui que l’on surnommait: « la fusée Italienne » lors de sa carrière de catcheur refuse le rôle. Il demande un cachet d’un million d’anciens francs, soit le même cachet que celui de Jean Gabin, tête d’affiche du film. L’acteur novice fait cela uniquement par provocation mais pourtant, à sa grande surprise, Becker accepte.

Débutent alors 34 années d’une riche carrière cinématographique pour ce fils d’immigrés Italien qui n’a pris aucun cours de comédie et a quitté l’école à 9 ans. 

Scène devenue culte des Tontons Flingueurs: « les cons ça ose tout »

Durant sa carrière, Lino Ventura a joué dans environ 75 films. Voici quelques unes de ses plus célèbres scènes:

Perce-Neige: le rôle de sa vie 

De son union avec Odette Lecompte, sont nés quatre enfants. Parmi eux, Linda, une petite fille handicapée mentale. Lorsque les jeunes parents ont voulu trouver des structures adaptées à leur fille, ils ont été désemparés face au manque de moyens déployés pour ces enfants: « pas comme les autres ». Une question les obsédait alors: « que va-t-elle devenir quand nous ne serons plus-là? ». L’acteur se fixe donc l’objectif de changer les choses et lance un appel à l’ORTF le 6 décembre 1965. 

La naissance de Perce-Neige 

L’association voit le jour en 1966. À ses débuts, elle aide les autres associations qui oeuvrent dans le domaine du handicap. Perce-Neige sensibilise aussi les pouvoirs publics à reconnaître les droits et les besoins des enfants handicapés et leurs familles. Lino Ventura explique son association comme: « une institution qui aide les autres institutions » puis ajoute: » je suis un collecteur d’argent, c’est mon travail ».

Première victoire 

En 1975, l’association connaît une grande avancée grâce à la loi d’orientation en faveur des personnes handicapées. Cette loi prévoit la mise en place de dépistage et de prévention du handicap ainsi que l’obligation d’éducation des enfants et adolescents handicapés. Un an plus tard, Perce-Neige est reconnue d’utilité publique. 

Perce-Neige sans Lino

Le 22 octobre 1987, Lino Ventura meurt d’une crise cardiaque à l’âge de 68 ans. Son petit-fils, Christophe Lasserre-Ventura, poursuit le combat initié une vingtaine d’années plus tôt par son grand-père. Depuis, de nombreuses structures ont vu le jour partout en France et l’association est devenue une fondation en 2016.  

Il aurait eu 100 ans

Ce Dimanche 14 juillet 2019, Lino Ventura qui était l’un des acteurs préférés des Français aurait eu 100 ans. Il était sportif, acteur mais surtout père de famille engagé. À l’occasion de ce triste anniversaire et en parallèle avec l’association a lancé la campagne d’appel aux dons « bleu, blanc, bouge »!

Elodie CHALANDRE