SHARE

Un lancement de saison prometteur

Ça y est ! Le coup d’envoi de Top Chef 2020 a été donné hier par M6. Et l’audience était au rendez-vous, avec 3.080.000 téléspectateurs en moyenne (16,5% de PDA) selon Médiamétrie, plaçant la chaîne en deuxième position derrière TF1 et sa série Emergence. C’est donc un début prometteur pour ce concours culinaire devenu une référence dans le monde de la gastronomie, et la chaine M6, qui annonce une saison audacieuse et pleine de surprises.

Changement de chef

Si 3 des membres de l’équipe de ces 5 dernières années, Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Michel Sarran ont rempilé pour cette 11ème saison, Jean-François Piège, juré historique du concours, a quitté l’aventure, remplacé par Paul Pairet. Triplement étoilé, le chef Pairet propose de vivre au sein de son restaurant Ultra Violet à Shanghaï une expérience multisensorielle unique et atypique. Nul doute que pour lui plaire, les candidats vont devoir redoubler de créativité !

Intégration réussie pour le chef Pairet

La bonne humeur règne sur le plateau. Entre les taquineries des chefs Etchebest et Sarran et la force tranquille de chef Darroze, le chef Pairet semble avoir rapidement trouvé ses marques. Contrairement à son prédécesseur qui apparaissait régulièrement mal à l’aise devant la caméra et semblait détaché du trio, il donne l’impression d’avoir toujours été là.

Des candidats de haute volée

Cette année, à part Gratien Leroy, comptable de formation qui a intégré l’équipe du chef Etchebest par le biais d’Objectif Top Chef, tous sont chef ou sous-chef. Beaucoup sont passés par les mains de chefs réputés, à l’instar de Nastasia Lyard, soutenue par Gilles Goujon (Chef 3 étoiles et MOF) ou Mory Sacko, qui a travaillé avec Thierry Marx.

Retrouvez les portraits détaillés de chacun des candidats ici

Elimination et innovation

Dès la première épreuve, le ton est donné : c’est dans l’exceptionnel que se déroulera cette saison. Les premières assiettes ont des dressages de demi finale et montent le niveau d’un cran par rapport à la saison 10.

Cependant, il faut choisir et ce sont Maxime Zimmer, venu de Liège en Belgique, et Arthur Vonderheyden, chef à Amman en Jordanie, qui sont éliminés. Tandis que Pauline Berghonnier sauvera sa tête en se voyant attribuer la place de « candidate sans chef », l’innovation de la chaine pour cette année. La nouvelle règle lui permet de continuer le concours mais sans être intégrée dans une brigade et sans l’appui d’un chef. Seule contre tous ! Ayant pour elle une volonté de fer et un sourire qui aura illuminé la soirée, nul ne doute qu’elle nous réserve des surprises.

Que retenir de cette première soirée ?

Il y a du niveau ! Tous les candidats de cette première épreuve ont de l’expérience à revendre aussi cette saison promet-elle de mettre l’accent sur la créativité, plus que sur la technique. Il va falloir à Gratien Leroy, seul candidat à ne pas être professionnel, beaucoup d’imagination pour pallier ses lacunes et ne pas se laisser distancer. Mais appuyé par le chef Etchebest, il pourrait se révéler plus difficile à battre qu’il n’y paraît.

Unique chef étoilé du concours, David Gallienne sera observé de près par les téléspectateurs : jamais un chef étoilé n’a encore remporté le concours. A voir donc s’il renverse la tendance.

Mais Mallory Gabsi, qui a perdu un œil suite à un bizutage de brigade, veut prouver qu’on peut se hisser en haut du podium malgré un handicap. Pauline Berghonnier, chef d’un des restaurants d’Alain Ducasse, aura à cœur de faire honneur à son prestigieux patron. Gianmarco Gorni a une revanche à prendre sur la grande cuisine et le nonchalant Adrien Cachot pourrait créer la surprise. Diego Alary, qui a dû faire une croix sur sa carrière de footballeur, a la compétition dans le sang. Et Jean-Philippe Berens est un habitué de la cuisine de palace : l’exigence ne lui fait pas peur. Quant à Martin Feragus, il veut se prouver qu’après avoir fait la cuisine des autres, il peut devenir le seul auteur de ses assiettes. Jordan Yuste est boosté par l’amour de son petit garçon et sa reconversion professionnelle.

Chacun est dans les starting-blocks, a enfilé ses manchettes de couleur et affûte ses couteaux : à vos marques… prêts ? Partez !

Top Chef est sur M6 tous les mercredi à 21H10 et disponible en replay