SHARE

Puy-en-Velay est en deuil aujourd’hui après le décès d’un homme de 30 ans lors d’un accident de parachute, le jour de son anniversaire. 

C’est ce dimanche 28 juillet 2019, que le drame s’est produit à l’aérodrome de Loudes. L’homme, pilote d’hélicoptère pour l’armée de l’air était pourtant bien habitué au parachutisme puisqu’il était membre du Para Club du Puy et avait plus de 2000 sauts à son actif. C’est lors de son atterrissage que la situation s’est compliquée. « Au moment de faire son virage, sa voile s’est repliée. » Explique Christian Falcon, président du Para Club. L’homme aurait alors chuté d’une quarantaine de mètres. Malgré l’intervention des secours, ils n’ont malheureusement pas réussi à le réanimer. 

Le parachute est un sport très encadré par les normes de sécurité françaises. C’est pourquoi les accidents se font rares et ne représentaient que 0,15 % en 2003. Bien sûr, le parachutisme comporte des risques, comme tout autre sport extrême. Il y a en moyenne 3 accidents, sur 500 000 sauts en parachute réalisés chaque année en France. Ils surviennent d’ailleurs souvent à l’atterrissage et ne sont pratiquement jamais dû au matériel. Il est donc moins risqué de faire un saut en parachute que de prendre la voiture.