SHARE

Le confinement est parfois comparé à la vie à bord d’un sous-marin. Pour ceux qui seraient tentés de vivre vraiment l’expérience, Le Capitaine de Frégate Jean-Yves Aubel, sous-marinier confirmé, nous en donne le mode d’emploi.

« Si vous n’avez jamais servi à bord d’un sous-marin ou si vous ne connaissez personne qui soit sous-marinier ou qui l’ait été, voici ce qui pourra vous aider à comprendre à quoi ressemble la vie à bord d’un sous-marin.

Sous-marin paré à plonger

1- Après avoir pris une bonne bolée d’air pur et fumé une dernière cigarette en regardant le soleil sur le seuil de la maison (ou de l’appartement NDR), rentrez chez vous, fermez les volets, les fenêtres et les rideaux. Votre domicile ne doit pas laisser le moindre rayon solaire ou souffle d’air.

2- Recréez une ambiance intime en remplaçant tous vos lustres par des blocs néon et endossant toutes vos appliques et lampes basses d’ampoules rouges. De 8h00 à 20h00, passez sur éclairages « jour » (blanc) puis, de 20h00 à 8h00, sur éclairage « nuit »  (rouge).

3- Installez une étagère dotée d’un matelas dans votre cagibi sous l’escalier (ou dans un placard, pour les appartements), enlevez la porte de ses gonds et remplacez-la par un rideau. Faites votre lit avec des draps sales et toujours légèrement humides, qui seront à permuter tous les 2 mois avec la paire de draps précédente.

4- Installez une serrure très compliquée sur la porte d’entrée et portez en permanence la clé autour du cou.

5- Si vous devez impérativement sortir, ne le faites que de nuit.

Voilà, vous y êtes. Sous-marin paré à plonger !

Hygiène et logistique

Gestion du linge

6- Dormez tout habillé avec du linge douteux

7- Lorsque vous faites une lessive sur votre sous-marin, ne remplissez la machine en eau qu’au tiers et quand celle-ci est terminée, mettez-la au sèche-linge avec un temps programmé équivalent à la moitié du temps normal de séchage.

Stockage des conserves

8- Si vous avez la chance d’avoir 2 toilettes, stockez vos conserves qui seront votre unique nourriture après 20 jours dans l’une des deux, sinon, entassez-les sous votre lit ou toute autre place disponible et généralement, inaccessible.

Evacuation des ordures sur un sous-marin

9- Tout d’abord, compactez toutes vos ordures ménagères dans un sac en vinyle en écrasant bien les boites métalliques et canettes diverses (principalement de bière). Découpez le carton en petits rectangles et tassez le tout. Complétez avec les restes de repas du midi et du soir.  Puis, à l’aide d’un tournevis, percez le sac en plusieurs points (pour éviter lors de son immersion la présence d’air). Et vérifiez qu’il coulera bien en l’immergeant dans votre baignoire, qui ne vous sera de toutes façons, d’aucune utilité. Enfin, après toutes ces opérations, déposez le sac dégoulinant dans votre entrée, près de la porte.

10- Puis, vers 2h00 du matin, procédez à l’évacuation des ordures dans le container de votre quartier. Appliquez scrupuleusement les règles 4 et 5, notamment lors de l’ouverture de la porte, en ayant pris les dispositions maximales de sécurité.

Vie quotidienne

11- Etablissez les menus pour 14 jours et, à l’issue, reconduisez-les.

12- Ne vous lavez plus, au mieux avec 1 verre d’eau par jour.

13- Si vous possédez un humidificateur d’air, remplacez l’eau par l’huile.

Déroulement du quart à bord de votre sous-marin

14- Tout d’abord, faites-vous réveiller toutes les 2 nuits sur 3, soit à minuit, soit à 4h00 du matin, et allez-vous préparer en cuisine un sandwich au maquereau aubin blanc ou au pâté Hénaff (« le pâté Hénaff, le pâté du mataf* » , NDLR). Puis recouchez-vous 4h00 plus tard.

15- Si vous êtes mécanicien, pendant ces 4h00-là, faites fonctionner au milieu du salon votre tondeuse à gazon en la surveillant ou allez démarrer votre voiture dans votre garage en relevant tous les quart d’heure la pression d’huile, la température d’eau et le compte-tours. En fin de quart, vérifiez la pression des pneus.

16- Pour les autres, relevez les consommations d’eau, d’électricité et toutes autres informations disponibles et consignez-les dans un cahier à la fin de chaque heure.

A vos postes !

Poste Sécurité

17- Une fois par semaine, portez un casque audio (pas la peine de le brancher), allez devant votre gazinière et restez devant. Annoncez « gazière en fonction, parée ) » et restez à ce poste pendant une bonne heure. Puis annoncez « gazinière en sécurité ! », roulez votre cordon de casque, rangez-le et retournez voir le film que vous étiez en train de visionner.

Poste incendie

18- Lors de votre nuit « musique », celle où l’on ne vous a pas réveillé, mettez l’alarme de votre réveil à n’importe quelle heure (de préférence celle qui correspond à votre 1er cycle de sommeil), volume au maximum. Quand elle se déclenche, sautez du lit, enfilez votre bleu de travail et votre ciré aussi vite que possible. Courez dehors et prenez le tuyau d’arrosage sans l’alimenter et attendez, immobile et à genoux, pendant 20 mn. Retournez vous coucher.

Pour ne pas perdre le rythme

19- Lorsque vous pensez pouvoir dormir, demandez à votre famille de vous réveiller n’importe quand, en vous braquant une lampe torche dans les yeux tout en vous disant «  signez ceci » ou « désolé, je me suis trompé de lit ».

Autres activités à bord de votre sous-marins

20- De préférence, regardez les films au milieu de la nuit. Demandez à votre famille de voter pour choisir le film puis mettez-en un autre au bout de 10 mn.

21- Une fois par mois, démontez TOUS vos appareils puis remontez-les.

22- Sortez périodiquement votre réfrigérateur de son emplacement, nettoyez-le à fond dedans et derrière. Puis faites venir votre épouse qui vérifiera le travail.

23- Dernier point très crucial : très régulièrement, hurlez « Alerte ! 55 mètres rapides ! ». Courez en cuisine en faisant tout tomber par terre, dont le repas en cours. Et engueulez votre épouse parce que tout n’était pas calé ou rangé. »

Merci au Commandant Aubel pour ses conseils. Nous vous souhaitons une bonne patrouille ! Et pour occuper votre équipage, regardez par là.

*mataf : terme familier qui désigne un matelot