SHARE

Disponible dans les bacs depuis le vendredi 13 septembre 2019, la nouvelle mixtape du rappeur parisien PLK intitulée « Mental » était l’un des projets les plus attendus de cette rentrée. Au fil des années PLK a su s’imposer comme un artiste reconnue dans le la sphère du rap français. Retour sur sa carrière.

 

Mathieu Pruski de son vrai nom est né le 15 avril 1997 à Paris, il grandit à la cité de l’Eure dans le 14ème arrondissement et commence le rap très tôt en écrivant ses premiers textes à l’âge de 9 ans. Il ne sera pas moins précoce pour avoir sa première apparition sur Skyrock à seulement 14 ans. C’est en 2014 qu’il forme le collectif Panama Bendé avec six autres artistes parisiens : Ormaz, Zeurti, Lesram, Aladin 135, Assaf et Elyo qui vont participer à de nombreux open-mics et sortir deux EP. Le titre le plus connu du collectif reste à ce jour « Avé » (clip à 3,3 millions de vues sur Youtube) dans lequel PLK se distingue avec un premier couplet remarqué.

PREMIERES MIXTAPES EN SOLO ET SIGNATURE

En novembre 2016 PLK  lance sa carrière en solo en sortant « Dedans » un premier EP de 5 titres puis la mixtape intitulée « Ténébreux » en septembre 2017, un 11 titres qui va classer le rappeur d’origine polonaise dans la catégorie des « rookies » du rap français.  Après ce projet il signera avec le label Panenka Music avant de sortir « Platinium » en mars 2018, une autre mixtape qui va connaitre un franc succès critique. Portée par « Dis moi oui » un titre entrainant aux sonorités brésilienne, le projet s’écoulera à 6105 exemplaires en première semaine.

POLAK : L’EXPLOSION

C’est le 5 Octobre 2019 que PLK sort son premier album intitulé Polak dans lequel il s’est entouré de beatmakers reconnus comme notamment Junior Alaprod avec qui il collabore souvent mais aussi Lemotif ou encore le Katrina Squad. Il s’est également entouré de têtes d’affiche du rap français en collaborant avec SCH sur le titre « Hier » mais aussi avec Nekfeu sur le titre « Waow ». On peut aussi retrouver Paluch : le plus gros rappeur en Pologne (pays d’origine de PLK) sur le titre « Gozier ». Dans cet album PLK montre qu’il est un artiste polyvalent tant sur la forme que sur le fond en mêlant morceaux mélodieux et entraînant  avec le rap énergique qui l’a fait connaitre.

L’album sera certifié disque d’or (50 000 ventes) en moins de trois mois et est même  disque de platine depuis le mois de juillet. En février 2019 il ajoute trois titres à l’album sur les plateformes de streaming dont « Emotif » un titre écrit, composé et enregistré en une heure devant les cameras de Booska-P qui ne fera qu’augmenter sa popularité.

 

MENTAL : LA CONFIRAMTION ?

Après le succès de « Polak », PLK semble conforter sa place parmi les artistes important du rap français en annonçant la sortie de la mixtape « Mental » le pour le 13 septembre 2019 grâce à une promotion originale. En effet les fans du rappeur parisien pouvaient constater que les covers des mixtape «Ténébreux » et « Platinium »  avaient été modifiés sur les plateformes de streaming. Une modification qui prend tout son sens lorsque l’artiste dévoile la cover de « Mental ».

Pour cette mixtape on retrouve après la même structure que sur l’album  avec des musiques rap crues, des titres plus ouvert et des invités de marque comme Maes ou Timal.

Aujourd’hui le titre « Un peu de haine » dont le clip est sorti le jour de la sortie de « Mental »  compte 2 millions de vues sur Youtube en 4 jours et est numero du Top France sur Deezer. Porté également par le single « Problèmes », titre à succès de cet été (11 millions de vues en moins de 2 mois) la mixtape compte 9537 ventes en midweek (trois jours après la sortie).

 

D’années en années PLK a su gravir les échelons rapidement sans pour autant griller les étapes, il fait aujourd’hui parti des artistes qui comptent dans le rap français, avant d’en devenir peut-être une tête d’affiche dans les prochaines années.

Yassine Ben Amor