SHARE

Ce jeudi 19 septembre marque le début de la Ligue Europa 2019-2020 avec deux clubs français qualifiés : le Stade Rennais et l’AS Saint-Etienne qui ont tout les deux hérité de groupes relevés mais loin d’être insurmontables.

De belles affiches en vue pour Rennes

Après avoir vécu l’une des plus belles saison de l’histoire du club avec une victoire en Coupe de France et une élimination en huitièmes de finale de Ligue Europa face à Arsenal l’an dernier, le Stade Rennais a hérité d’un groupe plus relevé que lors de la dernière édition. Il faudra se défaire de la Lazio de Rome, du Celtic Glasgow et du CFR Cluj pour espérer réitérer la performance de la saison dernière.

Si le statut de favori de la poule semble être réservé au club romain, les rennais auront fort à faire dès ce soir avec la réception des écossais du Celtic à 18H55 au Roazhon Park. Une confrontation qui comptera énormément dans la course à la qualification. Le cub breton ne devra non plus sous estimer leurs adversaire du CFR Cluj, champion de Roumanie en titre qui avait éliminé le Celtic Glasgow lors du troisième tour préliminaire de Ligue des Champions avant d’échouer en barrage face au Slavia Prague et d’être reversé en Europa Ligue.

Auteurs d’un bon début de saison, l’actuel deuxième de Ligue 1 a vu son effectif être remanié avec les départs notables du gardien de but tchèque Koubek à Augsbourg, du sénégalais Ismaïla Sarr à Watford et d’Hatem Ben Arfa. Des hommes de base dans l’équipe de l’entraineur Julien Stéphan remplacés par des joueurs recrutés en Ligue 1 comme Flavien Tait, Jonas Martin où Jeremy Morel mais aussi par le brésilien Raphinha acheté 20 millions d’euros au Sporting Portugal.

Le coach rennais pourra également compter sur la nouvelle pépite Eduardo Camavinga qui a montré de très belles choses en L1 notamment lors de la victoire des bretons face au PSG en début de saison.

 

Un tirage plus clément pour les verts

Lors du tirage au sort, l’AS Saint-Etienne a hérité d’un groupe plus abordable que celui du Stade Rennais. Les verts joueront face à Wolfsburg, aux belges de La Gantoise dès ce soir à 21H00 en Belgique et au club ukrainien d’Oleskandriya.

Après un mercato d’été intéressant avec les arrivées entre autres de l’ex internationnal français  Yohan Cabaye, de Ryad Boudebouz en provenance du Bétis Séville ou encore celle du latéral gauche péruvien Miguel Trauco auteur d’une superbe Copa America l’été dernier avec le Pérou, l’ASSE semble en revanche avoir du mal a digérer le départ du coach Jean- Louis Gasset. En effet les stéphanois n’ont remporté qu’un seul de leur cinq matchs de Ligue 1 et pointe actuellement à la quinzième place du championnat de France, cependant, le coach Gislain Printemps se montre assez optimiste en conférence de presse :

« Je connais la tache. Il faut qu’on ait de l’ambition pour réussir dans cette compétition. Toutes les équipes démarrent avec zero point, c’est à nous de performer. »

Cela commencera par un déplacement à La Gantoise ce soir à 21H00, le club belge reste sur une série de huit victoires consécutives à domicile toute compétitions confondues et sera le principal concurrent des verts avec les allemands de Wolfsburg face à qui les stéphanois pourraient recroiser Joshua Guilavogui, formé à l’ASSE il est aujourd’hui capitaine du VFL Wolfsburg.

 

Yassine Ben Amor