SHARE

Ce lundi 30 septembre 2019 fut un jour de deuil national en hommage à Jacques Chirac.  Des hommages privés à la cathédrale Saint-Louis puis publics à l’église Saint-Sulpice lui ont été rendu avant son inhumation dans la plus grande intimité au cimetière Montparnasse.

Depuis l’annonce du décès de Jacques Chirac jeudi 26 septembre dernier, les hommages à l’ancien chef d’Etat  se multiplient. Des hommages émanant de la sphère politique française et internationale mais aussi de célébrités ou d’anonymes.

Ce jour de deuil national a débuté ce matin à 9h30 ce matin à la cathédrale Saint-Louis des Invalides. Une première cérémonie dans l’intimité familiale à laquelle Bernadette Chirac a assisté. En revanche l’état de santé actuel de la femme de l’ancien président de la République ne lui a pas permis de participé à la cérémonie religieuse à l’église Saint-Sulpice, où 1900 personnes étaient conviés pour rendre un dernier hommage à Jacques Chirac. Parmi eux Emmanuel Macron mais aussi les anciens présidents français François Hollande, Nicolas Sarkozy et Valérie Giscard d’Estaing. Des chefs d’Etat ou ex chefs d’Etats étrangers tel que Vladimir Poutine ou Bill Clinton étaient également présents.

 

Inhumation au cimetière de Montparnasse

C’est à 14H00 que le cercueil de l’ancien président fut transporté au cimetière de Montparnasse où repose déjà sa fille Laurence. Jacques Chirac y fut inhumé dans la plus grande intimité familiale.

Pendant ce temps, Emmanuel Macron recevait à l’Elysée les chefs d’Etat étrangers présent à Saint-Sulpice pour un déjeuné officiel. Comme prévu une minute de silence a été observée dans les écoles et les administrations. Hommage marquant : celui de l’ancien président américain Bill Clinton qui affirme que Jacques Chirac était « Son ami » et que ce dernier allait « beaucoup lui manquer ».

Yassine Ben Amor