SHARE

« Ça va mieux mais pas encore complètement ». C’est par ces mots que le Premier Ministre Edouard Philippe a introduit le mode d’emploi du déconfinement acte 2. Si l’Ile de France, la Guyane et Mayotte gardent la couleur orange, tout le reste de la France est passé au vert. Alors, ce déconfinement acte 2, comment ça marche ?

Déconfinement et restrictions

« La liberté redevient la règle », a affirmé Edouard Philippe. Les collèges, les cafés, les restaurants, les bars vont être rouverts. Les parcs et jardins également. En revanche, les rassemblements devront toujours être de moins de 10 personnes et les gestes barrière ainsi que le port du masque devront être observés.

En revanche, les boîtes de nuit et les sports dits « de contact » sont toujours interdits. Et bien entendu, la vigilance vis-à-vis des personnes vulnérables est toujours d’actualité.

L’application Stop Covid

L’application Stop Covid sera téléchargeable à partir du 2 juin prochain. Le Premier Ministre a affirmé que toutes les précautions ont été prises afin que les données personnelles soient respectées. La CNIL, comme le Sénat et l’Assemblée Nationale, a d’ailleurs donné son aval pour la mise en place de cette application. Les utilisateurs ne seront pas géolocalisés et l’Etat n’aura pas accès à leurs données.  Alors, comment ça marche ? Une fois téléchargée dans l’AppStore ou sur Android, l’application lance une alerte à son utilisateur si celui-ci s’est trouvé à moins d’un mètre et pendant plus de 15 mn près d’une personne testée positive au virus (et utilisatrice de l’application). Une fois alertée, la personne devra restreindre ses déplacements, aller voir son médecin et prendre des précautions vis-à-vis de ses proches, en attendant les résultats de son propre test.

Déconfinement et reprise de l’école

Deux cas de figure : soit l’on est en zone verte, soit en zone orange.

  • En zone verte, les collèges rouvriront pour tous les niveaux, de la 6ème à la 3ème.
  • En zone orange, seules les classes de 6ème et de 5ème rouvriront leurs portes.
  • Idem pour les lycées en zone verte ; les lycéens vont pouvoir reprendre le chemin des salles de classe. En revanche, le bac français est supprimé.
  • En zone orange, les lycées généraux rouvriront uniquement pour des entretiens pédagogiques ; les lycées professionnels recevront les élèves qui ont besoin de leur certification et donnera rendez-vous aux autres pour les entretiens pédagogiques.

Bars, restaurants, cafés…

Les « lieux de convivialité » pourront rouvrir à partir du 2 juin mais avec des restrictions pour la zone orange (Ile de France, Guyane, Mayotte) où seule l’ouverture des terrasses sera admise, et ceci pour au moins 3 semaines encore. Pour les autres, la règle des 4 m2 entre les convives a été abandonnée. Et si l’on pourra aller déjeuner ou dîner en petit groupe, les gérants des établissements devront laisser 1 m entre les tables des différents groupes. Le personnel devra bien évidemment porté un masque, ainsi que les clients quand ils se déplaceront dans l’établissement (pour aller se laver les mains, par exemple). La consommation debout sera interdite, obligation de s’assoir à une table.

Hébergement touristique et déplacements

Malheureusement pour eux, les hébergements touristiques ne sont pas autorisés à rouvrir pour l’instant. Un point sera fait le 22 juin pour réévaluer la situation. Le 15 juin, les pays de l’union européenne examineront les conditions de la réouverture des frontières extérieures de l’Europe. Et cela sera fait au cas par cas avec une réciprocité entre pays. En revanche, on pourra recommencer dans les frontières de l’Europe à partir du 15 juin.

Bonne nouvelle, la restriction des 100 km autour de chez soi disparaît le 2 juin. Le Premier Ministre demande à chacun de se responsabiliser pour différer les grands déplacements qui n’ont pas de caractère urgent. Mais cela signifie que l’on va pouvoir partir en vacances.

Culture, loisirs, vacances et déconfinement

Au grand soulagement de tous, les parcs et les jardins rouvrent ! Les maires et les préfets pourront néanmoins y imposer le port du masque. Les lacs, plages, plans d’eau rouvrent aussi. Ainsi que les musées et les parcs d’attraction (ou assimilés comme le Futuroscope de Poitiers).

  • En zone verte, les (petites) salles de spectacles et les cinémas vont rouvrir également. Avec des règles de distanciation physique et le port du masque pour tous. On va pouvoir retourner à la piscine, dans les gymnases et les salles de sport. La jauge de fréquentation autorisée est fixée à 5000 personnes.
  • La zone orange va devoir attendre le 22 juin… à minima.

Quant aux salles de spectacles d’une capacité d’accueil de plus de 5000 personnes, les salons professionnels, ils seront sous la responsabilité des exploitants. Les événements sportifs devront aussi attendre le 22 juin. idem pour les sports collectifs et les boites de nuit.

Et pour les vacances ?

Les contrôles pour les déplacements en Outre-Mer resteront stricts, avec la mise en quatorzaine maintenue. Mais les vols seront élargis pour les vacances d’été, avec des contrôles renforcés.

Va-t-on voyager en-dehors de l’Europe ? Comme dit précédemment, l’ouverture des frontières avec des pays hors d’Europe, comme les Etats-Unis, sera examinée au cas par cas et avec une obligation de réciprocité.

Quant aux colonies de vacances, elles vont être rouvertes en fonction de la situation sanitaire.

Ce qui ressort de tout ça, c’est que les efforts ont payé, même si la situation sanitaire n’est pas encore sûre. Mais le Premier Ministre et son gouvernement ont clairement manœuvré pour ne pas priver les Français de vacances. Qu’il est conseillé de préparer en mode « made in France ».

En revanche, la crise économique et sociale qui s’annonce n’a pas encore donné toute sa mesure. Et c’est à elle qu’il va falloir maintenant penser. Et résoudre.