SHARE
Illustration trophy with a logo during a press conference for the new logo of the European Championship 2020 on 1st November 2016

Ce mardi matin, l’UEFA a annoncé aux Ligues et aux clubs le report de l’Euro à l’été 2021 (11 Juin – 11 Juillet) ainsi que la suspension provisoire de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa.

C’est lors d’une réunion en visioconférence que les dirigeants de l’UEFA ont confirmé, ce mardi matin, leur décision de reporter l’EURO 2020 à l’été 2021. Celui-ci se déroulera du 11 Juin au 11 Juillet 2021. Le but de cette décision est de se laisser le temps de pouvoir terminer les compétitions actuellement suspendues, les deux coupes d’Europes et les Championnats nationaux, sans être bloqué par le calendrier.

C’est dans la foulée de cette réunion qu’Aleksander Ceferin, le président de l’UEFA, et Theodore Theodoridis, le secrétaire général de l’instance, ont annoncé la suspension de Ligue des Champions et de la Ligue Europa, gelées en attendant que l’épidémie de Coronavirus soit en phase descendante. Ces deux compétitions sont censées reprendre dès que la situation sanitaire le permettra.

L’UEFA a par ailleurs précisé que les supporters qui ont acheté des billets ou des « packages » pour l’Euro seront « intégralement remboursés » s’ils ne peuvent pas assister à la compétition en 2021.

Les matchs amicaux des Bleus eux aussi reportés

A la suite de cette réunion, Noël Le Graët, Président de la FFF, a annoncé le report des deux matchs amicaux de l’Equipe de France prévus les 27 et 31 Mars prochains face à l’Ukraine et la Finlande. Ces rencontres devraient, si la situation le permet, avoir lieu en Juin prochain. Il en va de même pour les barrages de l’Euro qui devaient se jouer à la même période.

 

Terminer les Championnats, «priorité des priorités»

Didier Quillot, Directeur Général de la Ligue de Football Professionnel, n’a pas tardé à réagir. Pour lui, LA priorité est de terminer les Championnats, même si cela doit dépasser le 30 Juin, date à laquelle les joueurs en fin de contrat seront libres. «L’UEFA a fait une ouverture en disant qu’il faudrait regarder au cas par cas, championnat par championnat, que faire dans l’hypothèse où certains ne pourraient pas terminer à cette date. On a commencé à évaluer les pistes, donner des grands principes. Le plus grand principe étant de tout faire pour terminer le 30. Je tiens à vous rappeler que c’est la priorité des priorités. Ce sera le 30 ou au-delà. S’il faut aller au-delà, on ira et on s’adaptera avec les clubs, avec les joueurs. Les contrats se terminent au 30 mais là-dessus l’UNFP et la Fifpro travaillent et sont aussi parties prenantes de la solution. S’il faut jouer tous les trois jours on jouera tous les trois jours. L’UEFA a convenu qu’on pourra jouer quand on veut et plus les ligues le week-end et l’UEFA la semaine. L’objectif c’est d’arriver de jouer dès qu’on pourra jouer. Il y a de la bonne volonté, il y a une chose qu’on ne maîtrise pas, c’est le risque sanitaire. Mais dès que le risque sanitaire, et les autorités publiques permettront de revivre normalement, il faudra définir, avec le corps médical, quand on pourra reprendre » a-t-il expliqué.

Dans le cas où le championnat se terminerait plus tard, il est évident, a avoué Didier Quillot, que le championnat édition 2020-2021 débutera plus tard que le 7 ou 8 août.

 

Jérémy CESAR