SHARE

La démocratisation de la photographie fait toujours recette

Pendant plus d’un siècle, le groupe de George Eastman aura régné sur la photographie en la rendant accessible à tous. Le slogan du groupe Kodak parlait de lui même: »Vous pressez le bouton, nous faisons le reste ». Pionnier de l’ère industrielle et surnommé à juste titre le Henri Ford de la photographie, George Eastman aurait adoré Instagram. Kodak avait en effet transformé une activité compliquée réservée à quelques professionnels en un moyen d’expression accessible à tous. Le rachat d’Instagram par Facebook pour la somme de 1 milliard de dollars démontre que la photographie fait toujours recette: Instagram ne nous permet-il pas en cliquant sur un bouton de rendre nos photos plus artistiques sans disposer de la même expertise que les professionnels? Même ses détracteurs au rang desquels Nick Stern le reconnaissent: »le photographe qui utilise cette application n’a qu’à cliquer sur un bouton du logiciel et, 10 secondes plus tard, le voilà récompensé d’un chef d’oeuvre »…

Même un leader peut faire faillite

Géant pendant plus d’un siècle, Kodak qui regroupe 1600 employés est aujourd’hui en faillite n’ayant pas su surfer sur l’ère de la photographie numérique….Pendant ce temps une application qui fonctionne depuis 551 jours, qui dispose de 13 employés et qui ne fait aucun bénéfice est rachetée 1 milliard de dollars par le plus important réseau social de la planète, Facebook. Force est de constater que tout leader peut faire faillite faute d’adptation aux tendances du marché…..Est ce la raison pour laquelle Facebook a acheté Instagram aussi cher? Il est clair que la photographie est au coeur de la réussite de Facebook. On peut lire sur le document préparatoire de l’introduction en bourse du groupe de Marc Zukerberg qu’entre octobre et décembre 2011, ce ne sont pas moins de 250 millions de photos qui ont été publiées chaque jour par les utilisateurs de Facebook. Photos et partage sont les éléments moteurs de Facebook. De son côté, Instagram permet également de partager des photos avec ses amis mais en les rendant plus attractives. Enfin, force indéniable, Instagram est une application mobile alors que Facebook est majoritairement adaptée pour une consultation depuis un ordinateur fixe. Cette acquisition au prix fort est le signe que Facebook ne voulait pas laisser Instagram aux mains de ses concurrents…