SHARE

Twitter veut déployer ses ailes jusqu’à Wall Street

En essayant de rentrer en bourse, Twitter vole dans les plumes de Facebook. Évalué entre 10 et 15 milliards de dollars, le site communautaire vient de soumettre, par voie confidentielle,
un formulaire S-1 à la SEC, l’autorité régulatrice américaine de la Bourse, « en vue d’une introduction en Bourse ».

Twitter veut voler plus haut

twitter-bourse-2En cette rentrée, l’oiseau bleu roule des mécaniques. Depuis sa création, Twitter connait un développement exponentiel.
– 200 000 millions d’utilisateurs quotidiens dans le monde
– un réseau qui représente une valeur de 10 à 15 milliards de dollars
– Fin août, Twitter a ouvert ses bureaux en France
– Début septembre, la firme de Jack Dorsey prépare son entrée en bourse

À Wall Street, Twitter risque t-il de se bruler les ailes

L’an dernier, Facebook avait du déchanter. Le lancement boursier avait été caractérise par des problèmes technologiques qui ont perturbé la cotation et ont entraîné un enchainement de litiges. Mais Twitter devrait mieux s’en sortir.

– Twitter a bien anticipé son entrée en bourse, en commençant par se doter des capacités pour monétiser son site. Mardi, le site de Jack Dorsey annonçait le rachat d’une société de publicité sur appareils mobiles, MoPub. Twitter a agi là en vautour, car la pub sur appareils mobiles était jusqu’a présent chasse gardée de l’internet. Le montant de la transaction n’a pas été révélé, mais, selon le site américain Techcrunch, il aurait atteint 350 millions de dollars.

– La croissance importante de Twitter et la relation de plus en plus fusionnelle des marchés avec les réseaux sociaux devraient favoriser le succès du site en bourse

– le fait que Twitter soit un réseau social durable pourrait garantir au site communautaire une stabilité boursière.
En peu de temps, Twitter a ramené dans son nid les deux oeufs d’or qui consolident une marque : la puissance, d’une part, et l’histoire, de l’autre.
Les notoriétés politiques et médiatiques se parent de plus en plus d’un compte Twitter. Pas besoin de vanter sa marque en mettant une vedette en avant : ce sont les vedettes qui viennent à Twitter. Et La tendance ne fait que commencer. Elle est entrain de s’étendre aux grands chefs d’entreprise, à qui l’on conseille d’ouvrir un compte. Une bonne chose en terme de communication pour Twitter que de voir son site associé à une image de pouvoir.
De plus, Twitter s’insère habilement dans les commotions de l’histoire récente : il ne faut pas oublier le rôle prépondérant qu’a pu jouer Twitter dans des mouvements sociaux à travers le monde ces dernières années ( « Occupy Wall Street » aux Etats-Unis, printemps arabe en Tunisie et en Egypte, plus récemment, les manifestations de la place Taksim en Turquie.) Bien plus efficace que tout effort marketing de story telling autour d’une marque !

Plus qu’un site à la mode, davantage qu’une plate forme révélatrice d’une tendance sociétale, Twitter s’impose comme une marque de caractère.  L’entrée en bourse ? Affaire à suivre. Now, Back To work !