SHARE

Une station de métro transformée en hôtel luxueux

Le 3 décembre 2013, le gouvernement britannique vient de vendre une station de métro désaffectée de Londres à un milliardaire ukrainien. Utilisée pendant la guerre comme centre de commandement de la défense aérienne, Brompton Road Station sera désormais transformée en un complexe hôtelier hype et luxueux.

Une nuit dans le métro, rien de plus chic

Brompton Road, fermée en 1934 par manque de passagers, a été par la suite utilisée pour l’entraînement des cadets de l’armée de l’air et appartient au ministère de la Défense (MoD).Jusqu’au jour où l’Etat l’a mise en vente pour renflouer ses caisses.

Un porte-parole du MoD a dit que la vente avait été signée et serait effective dans les deux mois. Il n’a pas précisé le nom de l’acheteur, un milliardaire ukrainien qui en aurait fait l’acquisition pour 50 millions de livres. A good bargain, au regard de la valeur ajoutée que représente la typicité du bien.

Le projet vise à transformer en hôtel de luxe cette station qui se trouve heureusement située dans un quartier chic, South Kensington. Une idée qui dénote une intelligence de l’espace investi : un hôtel logé dans une station fantôme exprime tout à fait l’excentricité anglaise. Passer un moment de grâce à deux, dans une chambre souterraine. Le Hype absolu, un buzz assuré.

Et à Paris ?

Outre-manche, la RATP envisage t-elle à son tour de céder quelques unes de ses stations désaffectées pour qu’elles deviennent des haltes branchées où passer une nuit frissonnante ?

Station de métro désaffectée, Croix Rouge, réseau RATP
Station de métro désaffectée, Croix Rouge, réseau RATP

Dans un tout autre état d’esprit, la régie de transports pourrait penser à réhabiliter son parc de stations hantées pour en faire des abris décents, à l’usage de personnes ne bénéficiant pas de domicile personnel. Là où l’on peut concevoir des hôtels dernier cri, on devrait pouvoir créer des logements dignes. Un acte de grâce, dans le métro.