SHARE

L’assemblée nationale a adopté la taxe Tobin sur les transactions financières.

La taxe sur les transactions financières, dite taxe Tobin, a été votée hier dans la nuit par l’Assemblée nationale. Même si cette taxe ne sera pas applicable avant août 2012, revenons sur cette mesure que Nicolas Sarkozya souhaité prendre sans attendre un consensus de ces voisins européens. Tobin, qui es tu? James Tobin est un économiste américain, prix nobel d’économie, qui proposa en 1972 le prélèvement par les banques centrales d’une taxe de 0,5% sur les transactions financières qui seraient redistribué aux pays défavorisés. Cette prposition de taxe était à l’origine limitée aux marchés des devises afin de limiter la volatilité du marché. Le concept originel de cette taxe pouvait ainsi ressembler à la taxe sur les billets d’avion, source de financement solidaire proposé le 14 septembre 2005 par les présidents Jacques Chirac et Luis Igacio Lula Da Silva à la conférence ministérielle de Paris sur les financements innovants du développement. Rappellons que cette taxe est aujourd’hui appliquée par une trentaine de pays dont la majorité en développement!

Mais qu’en est’il en 2012? Quel est le nouveau visage de cette taxe Tobin? Quel est son objectif? Qui touchera t’elle? Aujourd’hui il ne s’agit plus des pays en voie de developpement mais de la crise mondiale. Il ne s’agit plus de quelques pays, mais de la France seule, à titre d' »exemple ». Cette taxe de 0,1% s’appliquera sur « échanges d’actions des sociétés dont la capitalisation en bourse dépasse 1 milliard d’euros et dont le siège social est en France ». D’autres transactions, considérées comme facilitant la spéculation et volatilité des marchés seront taxées également mais dans une moindre mesure. L’objectif? La taxe permettrait de rapporter 1,1 milliard d’euros.

Applicable seulement en août, cela laisse à la pratique financière quelques mois pour digérer cette mesure.