SHARE

La confidentialité sur les réseaux sociaux est au coeur des préoccupations du Ministère de la Défense

Selon une étude IFOP réalisée en Novembre 2011, 77% des français sont membres d’un réseau social et parmi eux nombre de militaires ou civils de la Défense. Conscient de ce phénomène, le Ministère de la Défense a publié un guide sur le bon usage des médiaux sociaux afin de proposer une liberte encadrée et de susciter la responsabilité et la réflexion de son personnel civil et militaire lorsqu’ils utilisent Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo, Dailymotion, Youtube, Flickr, Instagram ou encore Tumblr.

 

Mesurer les risques encourus

Entre la géolocalisation, les photos, les vidéos, et tous les autres moyens qui permettent de donner des indications sur un réseau social, on peut comprendre que le Ministère de la Défense souhaite encadrer cette pratique. En effet, la sécurité en opération pourrait être largement compromise si des informations parvenaient à filtrer. Comme il est mentionné dans le guide, « dans les conflits modernes, nos ennemis scannent régulièrement le web (réseaux sociaux, blogs, forums, sites personnels…) à la recherche d’informations sensibles et pour détecter nos vulnérabilités ». La vigilance doit être accrue quant à la divulgation d’informations confidentielles tant par les militaires et civils de la Défense que par leur entourage que le Ministère appelle également à sensibiliser.