SHARE

Mercato TV 2014 : Léa Salamé dans « On n’est pas couché » à la rentrée de septembre

Léa Salamé* l’une des journalistes vedettes d’Itélé en partance pour France 2 afin de remplacer  Natacha Polony  en septembre 2014. Léa Salamé quittera Itélé pour remplacer Natacha Polony aux côtés d’Aymeric Caron à la rentrée  télévisuelle de septembre 2014.

En mai fais ce qu’il te plait ! Cette devise, semble s’appliquer également à nos journalistes, animateurs et animatrices  TV hexagonaux. En effet, cette année, le mercato du paysage audiovisuel français semble avoir commencé plus tôt que prévu. Une des émissions phare de France 2 (ndlr : On n’est pas couché) à déjà trouver son nouveau visage féminin en la personne de Léa Salamé. La journaliste de la chaine d’information en continu du groupe Vivendi cessera ses activités au sein de ladite chaine à la fin de cette saison télévisuelle en juin prochain. Elle formera ainsi un nouveau tandem de chroniqueurs en compagnie d’Aymeric Caron pour la 9ème saison de cette émission présentée par Laurent Ruquier.

Après avoir débuté sur la chaine LCP AN/Public  puis sur France 24, c’est en janvier 2011 qu’elle arriva au sein d’Itélé. Elle co- animait du lundi au vendredi à 21h15  Elysée 2012 en perspective de la future élection présidentielle de la même année. En septembre 2011 elle fut dédiée à la présentation de la tranche 17h20h toujours en co animation. A partir de la rentrée 2013, la chaine lui confia l’émission de débat ça se dispute. Elle présente également en parallèle une autre émission de débat sur Itélé qui s’intitule  « On ne vas pas se mentir ».

Habituée aux débats « musclés », Léa Salamé devrait se sentir à son aise dans l’émission de Laurent Ruquier qui procède à un choix étonnant pour la prochaine saison de son émission, car Léa Salamé à pour habitudes de donner ses opinions politiques. Une attitude peu appréciée en France quand on occupe la fonction de journaliste car la neutralité incombe à ceux-ci surtout lorsqu’il s’agit d’un sujet sensible comme la politique.

Celle qui en aout 2013 avait créé le buzz sur les réseaux sociaux sans savoir en coulisse, que son micro était ouvert en glissant par erreur : « Ah j’ai fait péter le décolleté ! » lors du passage d’antenne entre elle et son collègue Pascal Praud qui achevait la présentation de l’émission « 20h Foot », devrait jouir d’une notoriété croissante grâce à cette exposition médiatique.

Marc Olory

 

*Source : Wikipedia