SHARE

En Turquie, le vice premier ministre conseille aux femmes de ne pas rire en public. Les femmes lui répondent tout sourire sur les réseaux sociaux !

« Une femme doit conserver une droiture morale, elle ne doit pas rire fort en public » a affirmé Bulent Arinc, membre du gouvernement islamo-conservateur. C’est précisément cette phrase qui a déclenché la polémique sur la toile. Il surenchérit « l’homme doit être moral, la femme aussi, elle doit savoir ce qui est décent et ce qui ne l’est pas. Qu’est-il advenu de ces femmes qui rougissent légèrement, baissent la tête et détournent le regard quand on observe leurs visages, représentant ainsi un symbole de chasteté ? »  Pas sûr que cette déclaration soit judicieuse à quelques jours des élections présidentielles. Surtout que le vote se fera, pour la première fois, au suffrage universel.

Les femmes répondent #DIRENKADIN (femme résistante)

Une belle façon pour les femmes turques de résister et de dénoncer ces propos misogynes. Toutes générations confondues, solidaires et culottées, elles s’expriment sur Twitter en photos et en commentaires. « Arrêtez de nous donner une leçon de morale, à la place, rendez compte de l’argent que vous avez volé », rétorque une internaute, en faisant allusion aux soupçons de corruption visant le premier ministre Recep Tayyip Erdogan et son entourage politique. Une autre s’esclaffe « je ne peux qu’éclater de rire à cette leçon de morale ».
Les FEMEN de Turquie n’ont pas tardé à réagir sur Twitter.

 

Les hommes s’en mêlent en se ralliant à la cause des femmes. Fatih Portakal, un présentateur télé ironise et répond que si les femmes n’ont pas le droit de rire, les hommes n’ont pas le droit de pleurer lorsqu’ils sont en public.
Le principal adversaire d’Erdogan (ndlr : à la tête du pays depuis 12 ans), Ekmeleddin Ihsanoglu a sauté sur l’occasion pour dénoncer la stupidité de ces propos en déclarant qu’entendre le rire joyeux des femmes et de la population, c’est ce dont la Turquie a besoin plus que tout autre chose.

Chemsi Jellal
Lyane Silvestre